Identification



Qui est en ligne ?

Nous avons 614 invités en ligne
Bienvenue sur www.libres.org
Les Allemands ont raison : vive l'Austérité ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 25 Février 2015 00:00

Dans cet article du Figaro paru samedi 21 février, Jacques Garello prend la défense de la politique d'austérité.

Voir le PDF

 
Abonnements et commandes PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Décembre 2014 00:00

Vous avez été nombreux à nous demander de vous offrir la possibilité de vous abonner, vous réabonner depuis le site à la Nouvelle Lettre.

C'est chose faite !

Nous vous proposons également de passer vos commandes d'ouvrages et booklets de cette manière simple et sécurisée et peut-être de faire votre marché de Noël  pour vos enfants, votre famille, vos amis, voire même des socialistes si vous en comptez parmi vos amis.

 

Abonnez-vous à la Nouvelle Lettre

 

et commandez vos booklets en ligne !

 

 
Médecine libérale et santé publique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Lundi, 16 Mars 2015 00:00
Futur de la médecine libérale l www.libres.org

Les médecins dans les rues de Paris. Après les notaires, les professions juridiques, les contribuables, artisans, commerçants : à chaque semaine sa manifestation. C’est doublement rassurant : d’une part, le pavé n’est plus le monopole de la CGT ou des syndicats d’enseignants, d’autre part, le réveil de la société civile, que je ne cesse d’observer depuis deux ans, se confirme.

 

 

 

Lire la suite...
 
Euro faible, dollar fort PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 17 Mars 2015 00:00

C’est un jeu de bascule classique, c’est le principe du funiculaire : quand un train descend, son poids lesté fait monter l’autre. L’euro a été volontairement déprécié, ce qui a permis au dollar de devenir fort. Aujourd’hui nous sommes à parité : à mi chemin, les deux trains se croisent.

Ce jeu est-il dangereux ? Et si l’un des câbles venait à casser ?

Lire la suite...
 
Les règles d’une médecine libérale PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 18 Mars 2015 00:00

Honoraires libres, assurance obligatoire, salaire complet, fonds de solidarité

Lire la suite...
 
Le 19 mars PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mercredi, 18 Mars 2015 00:00

Cette triste date a été effacée : commentaires abjects de Manuel Vals

Lire la suite...
 
Malheur aux gouvernements honnêtes ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 18 Mars 2015 00:00

Pourquoi Espagne, Portugal et Irlande ne font-ils pas comme la Grèce ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2

Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Etes-vous adeptes et satisfaits de la pensée unique ? Ces portraits montrent l’extrême richesse de l’histoire de la pensée économique, d’Adam Smith à nos jours. Ils vous font découvrir les permanences (les problèmes économiques) et les oppositions (les doctrines économiques).
Dépenses publiques et impôts d’un côté, ou libre échange et libre entreprise de l’autre : ce débat actuel s’est noué avec Say et Malthus, se poursuivant entre Bastiat et Marx, puis aux 20ème siècle par Keynes et Hayek – par exemple.

48 pages, 22 portraits, 5€

Bulletin de commande

Revue des Livres

Jacques Garello

Comment sauver vos retraites

L’ouvrage est sorti des presses jeudi 28 novembr...

Olivier Marteau

L’étrange défaite de la France dans la mondial...

Evidemment, cette défaite est masquée par les qu...

Portait

Les sentiments, bases de la société

Charles Fourier a inspiré Proudhon, mais Marx l’a méprisé. Marx l’économiste rejettera avec violence les « utopies » des Français, construites en ignorance totale des lois de l’économie. Il est vrai que Fourier part du principe qu’une société ne peut être harmonieuse que si elle rencontre les sentiments des individus. Fourier est un obsédé de la classification, il veut ranger les hommes dans des catégories bien précises comme Buffon a rangé les animaux. Trois passions majeures animent l’être humain. « La composite » le pousse à s’associer, à coopérer. « La cabaliste » l’incline à la dispute, à l’intrigue. « La papillonne » est le désir de changer sans cesse. De ces trois passions majeures se déduisent douze passions secondes, qui conduisent à 144 passions mineures. Il faut donc organiser une société où ces passions pourront s’harmoniser.

Lire la suite...