Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
BANQUE

Il faut distinguer deux grandes catégories de banques : - Les banques centrales (comme la Banque de France), ayant, en général, le monopole de la création de l'une des formes de monnaie, le billet de banque ou "monnaie de base" ou "monnaie banque centrale". La grande question qui les concerne est celle de leur indépendance vis à vis des pouvoirs publics, toujours tentés d’imposer une gestion monétaire conforme à leur politique économique. Les gouvernements ont dû finalement se résigner à accepter le prinicpe de la totale indépendance, parce que la stabilité des monnaies est devenue un impératif dans un contexte de concurrence mondiale (liberté des changes) et interdit désormais les manipulations monétaires naguère pratiquées dans le cadre des politiques de plein-emploi, de relance ou d’endettement public. - Les banques ordinaires, dites de second rang, qui créent également de la monnaie, sous forme scripturale, en particulier à l'occasion de crédits accordés aux agents économiques, et qui reçoivent des dépôts du public. Elles sont largement tributaires des décisions de la Banque Centrale, qui leur facilite ou leur complique la tâche en leur offrant plus ou moins de liquidités ou en faisant varier son taux d’intérêt.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...