Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

Pourquoi la croissance de l’Etat ?

Au début du 20ème siècle, Adolph Wagner avait formulé une « loi économique » : les dépenses publiques occupent une proportion croissante du produit national. Une nation plus civilisée appelle un Etat plus dispendieux.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
CAPITAL HUMAIN

Ensemble des qualités attachées à la personne humaine: éducation, expérience, diplômes, relations, santé, etc. Après avoir été longtemps ignoré par la science économique, sans doute parce qu'il est difficilement mesurable et n'apparaît pas dans une comptabilité courante, le capital humain est considéré maintenant comme le facteur déterminant de la promotion individuelle et du développement économique. Au niveau individuel, on peut montrer que les écarts de revenus dépendent pour l'essentiel de la différence de dotation en capital humain. Voilà pourquoi les familles qui veulent améliorer le sort de leurs enfants investissent de plus en plus en capital humain : santé, sport, études, formation, voyages. De plus l'investissement en capital humain échappe à la fiscalité, à l'inflation et (dans une certaine mesure) à la réglementation, au contraire d'autres éléments du patrimoine dont la valeur peut se déprécier rapidement. Au niveau global, on constate que les pays qui se développent sont ceux où le capital humain a pu se constituer, s'accumuler et surtout s'exprimer. La pauvreté n'est durable que là où les talents individuels n'arrivent pas à s'exprimer; cette situation est caractéristique de pays où l'Etat efface les individualités (pour ne reconnaître que le parti ou le groupe social), ou prétend prendre en charge complètement les individus, ce qui les dissuade de constituer un capital humain. Thomas SOWELL a montré que l'Etat providence a appauvri les minorités ethniques en rendant apparemment inutile l'investissement en capital humain. En fin de compte, le capital humain permet de comprendre qu'une économie dynamique est celle où les individus peuvent aller au plus loin de leur épanouissement.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...