Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

D’Aristote à René Girard, ils ont abordé les thèmes de l’éternel humain : la nature de l’homme, son destin, sa conscience, la liberté, le pouvoir, la religion, la vie, la vérité, etc. Dans une société où le paraître l’emporte largement sur l’être, se rapprocher des philosophes nous aide à retrouver ce qui importe à long terme, ce qui est le fond de notre humanité et ce qui donne valeur à notre liberté.

64 pages, 30 portraits, 5€

Bulletin de commande

 

Portait


Un Marx libéral ?

Les principaux éléments de l’économie marxiste se trouvent chez John Stuart Mill, qui a ajouté aux erreurs de Ricardo et Malthus dont il prend la suite.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
DEMOGRAPHIE

Etude des populations humaines. La démographie est une discipline relativement ancienne, mais elle a été considérablement renouvelée récemment par l'analyse économique et notamment par l'application de l'analyse micro-économique aux phénomènes non-marchands (analyse économique de la fécondité ou du "marché" du mariage).

COMMENTAIRE La démographie s'intéresse en particulier aux phénomènes de natalité, de fécondité, et de mortalité. En France, depuis 1974, le renouvellement de la population n’est plus assuré. Ce recul de la fécondité a été observé dans tous les pays développés, mais aussi, de manière plus ou moins sensible,dans le tiers monde, où il est amorcé depuis plusieurs années. Ces pays connaissent, avec un décalage chronologique par rapport à nous, une transition démographique qui les mène d'un régime de forte mortalité et de forte natalité à un régime de faible mortalité et de faible natalité. La phase de transition est caractérisée par un accroissement rapide de la population - la mortalité ayant chuté avant la natalité - mais ce phénomène n'est que passager et disparaîtra à terme.

Bien des éléments expliquent la chute de la fécondité. Le développement économique a joué un rôle important, l'évolution de mentalités (notamment religieuses) aussi. Mais les explications économiques éclairent d'un jour nouveau ces analyses, en particulier, en mettant l'accent sur le coût d'opportunité considérable que représente, pour les femmes, l'abandon de leur travail (mieux rémunéré qu'avant) pour se consacrer à leurs enfants. Les politiques familiales visent à permettre aux familles d'exercer librement leur choix en matière de nombre d'enfants, en participant au financement d'une partie du coût de l'enfant. Les libéraux sont assez partagés quant à l'opportunité de telles politiques, certains considérant qu'elles permettent de développer la liberté de choix des familles, d'autres qu'il s'agit d'une intervention inopportune de l'Etat dans un domaine relevant strictement de la responsabilité individuelle.

Le vieillissement de la population est une des conséquences de la baisse de la fécondité, mais aussi de l’allongement de la durée de vie. Moins de jeunes gens, plus de personnes âgées : cette situation démographique hypothèque l’avenir des retraites et l’esprit d’entreprise.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...