Commandez

Jacques Garello l www.libres.org

Lettre ouverte aux retraités actuels et futurs, cet opuscule est un véritable condensé de tout ce que Jacques Garello a écrit sur le sujet. A lire absolument si vous vous interrogez sur le futur du système des retraites par répartition.

130 pages, 12€

Bulletin de commande

Portait

L’économie mathématique

Les études d’ingénieur de Léon Walras l’ont conduit à rêver d’une science économique qui serait plus rigoureuse, parce qu’elle utiliserait un langage mathématique. Comme Jevons, Walras utilise le principe du « calcul à la marge » pour expliquer la logique des choix individuels.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Page:  « Préc. 1 2
Terme Définition
PRODUIT MARCHAND

Le produit marchand représente l'un des agrégats de la Comptabilité Nationale. Ajouté au produit non marchand, il donne le produit intérieur brut (PIB). Le produit marchand regroupe la valeur de l'ensemble des biens et services fournis, en une année, par tous les agents économiques (secteurs institutionnels) et vendus sur un marché. Dans le cas du produit marchand, le prix est donc toujours payé par l'utilisateur. Ce n'est pas le cas du produit non marchand, pour lequel le producteur est rémunéré indirectement, par exemple par l'impôt. Lorsque la croissance du Produit Marchand est moins rapide que celle du Produit non Marchand, comme c'est souvent le cas en France, il se produit un glissement progressif de l'économie de marché vers l'économie administrative.

PROFIT

Le profit assure la rémunération de l'un des facteurs de production de l'entreprise. Contrairement aux deux autres facteurs, dont la rémunération est fixe et contractuelle, l'entreprise reçoit un revenu variable, aléatoire et résiduel : c'est ce qui reste lorsque l'on a rémunéré les autres facteurs de production ; le profit est donc un simple solde, obtenu par différence entre recettes et charges. Mais ce solde rémunère un apport spécifique à la production : le risque pris par l'entrepreneur, et, plus encore, son action de vigilance, d’anticipation, de découverte sur un marché. L’entrepreneur est celui qui trouve ce qui n’existe pas encore : c’est cela que le profit rémunère. Le profit trouve tout son sens quand on se situe sur des marchés concurrentiels, car la concurrence accroît les risques ; elle pousse les entreprises à s'adapter. Celles qui y réussissent font des profits. Le profit a un triple rôle dans une économie de marché. Il est un critère de bonne gestion (comme la perte est un critère de mauvaise gestion) ; il est un stimulant pour l'entreprise et l'entrepreneur, et les pousse à s'adapter sans cesse, à innover, à trouver des idées nouvelles ; il est enfin une source importante de financement des investissements, et donc de la croissance, par l'autofinancement. Cette notion de profit doit bien entendu être comprise au sens large. Peu importe que l'entreprise soit individuelle (on parle là alors plus simplement de bénéfice ou encore de revenu des entrepreneurs individuels) ou sociétaire (les profits distribués aux actionnaires étant, dans ce cas, des dividendes).

PROGRES/PROGRES TECHNIQUE

Amélioration du bien-être d’un groupe d’individus, selon leurs propres évaluations. Le progrès technique est un phénomène qui permet : -soit d’augmenter le volume de la production pour une quantité donnée de facteurs de production ; -soit d’obtenir un même volume de production en économisant au moins un des facteurs ; -soit de produire des biens nouveaux ou de meilleure qualité.

C’est un facteur important de la croissance économique.

PROHIBITION

Interdiction (par la puissance publique) de commettre certaines actions. Dans la plupart des cas, elle concerne la production, la vente et la consommation de produits considérés nocifs pour la santé. Les exemples les plus connus sont l'alcool (interdit aux États-Unis entre 1919 et 1933) et les différentes "drogues". La prohibition de l'alcool a été un échec total. La prohibition des drogues est critiquée pour ses coûts élevés par rapport aux résultats obtenus (violence, marché noir, mafias, …).

PROPRIETE (DROIT DE)

Titres de propriété sur une part du capital d'une société. Une action donne droit à un revenu aléatoire (part des profits ou dividende) et à un droit de regard dans la gestion. La valeur de l'action est déterminée par l'offre et la demande de ce titre. Si ce titre est coté en Bourse, on parlera de la "valeur boursière" de l'action. Elle dépend de l'appréciation que portent les opérateurs sur la santé présente et future de l'entreprise. Le rendement des actions est composé de deux éléments. Le premier est le dividende, part du bénéfice de la société distribuée aux actionnaires. Le second est la plus-value provenant des variations des cours des actions.

PROTECTIONNISME

Doctrine et politique économiques préconisant la "protection" de l'économie d'un pays de la concurrence étrangère par des mesures étatiques. Quelles sont les principales mesures protectionnistes ? Les tarifs douaniers et les divers droits de douane, en augmentant le prix des marchandises importées, poussent les consommateurs nationaux à se reporter vers les produits du pays. Les contingentements sont des fixations autoritaires de quantités maximales importables. C'est ainsi que les voitures japonaises ne pouvaient, en France, représenter plus de 3 % du marché. On doit aussi noter l'efficacité de formes plus subtiles de protectionnisme, qui se cachent derrière des contrôles quantitatifs, des normes d'hygiène, de sécurité, de protection de l'environnement ou du consommateur, ou encore les tracasseries administratives (l'obligation faite aux entreprises de dédouaner les magnétoscopes importés en France, à Poitiers, en a été un bon exemple en 1982/83).

Le protectionnisme constitue d'abord une erreur pour les consommateurs, qui ne peuvent se procurer certaines marchandises ou qualités, ou alors à des prix trop élevés. Le libre-échange, au contraire, favorise le consommateur. Mais le protectionnisme n'est pas non plus une bonne chose pour les producteurs nationaux; il leur ôte des débouchés (car les pays étrangers prennent des mesures de rétorsion) et surtout il laisse les producteurs nationaux, non soumis à la rigueur de la concurrence étrangère, "s'endormir" au lieu de s'adapter. Le protectionnisme, supprimant l'aiguillon de la concurrence étrangère, n'est pas un facteur de progrès, mais de stagnation économique et de faible productivité. Même pour des pays peu développés, l'existence d'une concurrence étrangère est un bon stimulant, et l'on sait qu'ils compensent leur éventuel retard technique par des coûts salariaux plus faibles par exemple. Ce sont d'ailleurs les pays en voie de développement les plus ouverts aux échanges internationaux qui ont connu le décollage le plus rapide, comme le montre l'exemple des NPI (Nouveaux pays industrialisés), en particulier ceux du Sud-Est asiatique, tandis que ceux qui refusaient l’ouverture internationale s’enfonçaient dans la misère.

PUBLICITE

La publicité est la production et la diffusion d’informations sur des biens et services, et plus généralement, sur toutes les autres activités. Au sens large, toute émission d’informations par une personne est une publicité. Stricto sensu, la publicité consiste en l’emploi de moyens informationnels diminuant les coûts d’information, et excitant la vigilance de l’individu.

Page:  « Préc. 1 2
Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...