Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
QUALITE

La qualité est le terrain sur lequel se développe actuellement la concurrence mondiale. Elle a toujours pesé dans les choix économiques, mais elle a pris une place dominante du fait de la mondialisation des échanges, qui a mis les pays industriels occidentaux en contact avec le Japon et les Asiatiques, et de l'orientation de la consommation vers des produits plus sophistiqués. Une clientèle plus exigeante, des concurrents plus performants : voilà qui a poussé tout le monde à se battre sur le terrain de la qualité. En effet la qualité est d'abord source de productivité : le produit ne doit avoir aucun défaut (qualité totale) et les rebuts coûtent cher, on fera donc tout pour éviter les défauts et accroître par là-même la productivité. De plus, la qualité est un argument de vente, elle contribue à l'image de marque de l'entreprise, plus durable dans l'esprit du consommateur que le message publicitaire sur le produit. Enfin, la qualité est l'occasion et la motivation d'un travail commun mieux effectué. Chacun se sent responsable de la qualité de son propre travail, et on prend conscience des complémentarités dans l'entreprise, aussi bien que des liens étroits entre clientèle et entreprises. Les "cercles de qualité", par exemple ont pu constituer l’une des formules de rencontre et de dialogue entre les diverses catégories de personnel dans l'entreprise ; ils brisent le cloisonnement et évitent les rapports hiérarchiques trop rigides.

QUANTITAVISME

Courant réunissant les partisans d’une théorie monétaire aux origines anciennes. La théorie quantitative de la monnaie vise à expliquer les mouvements du niveau général des prix par les variations de la masse monétaire : c’est l’excès de création monétaire – non désirée – qui provoque l’inflation.

Positon méthodologique qui considère comme scientifique uniquement ce qui est mesurable.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...