Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Lettre hebdomadaire (40 numéros) qui est dans sa 31ème année : c’est le commentaire libéral de l’actualité économique, sociale et politique, en toute indépendance. C’est aussi une source d’information sur les idées de la liberté dans le monde entier. Editorial de Jacques Garello, chronique de conjoncture de Jean Yves Naudet, rubriques d’actualité, revue des livres, dossiers.

8 pages, Abonnement électronique (format pdf) 40 € (40 numéros par an)

Bulletin d'abonnement

Portait

La crise est inéluctable

A la différence d’Adam Smith et Turgot qui pensaient que l’activité économique apporte le progrès en permanence, grâce à des adaptations permanentes voulues par le marché, Malthus estime que la crise est inéluctable dans un pays industrialisé.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
REGIME

En philosophie politique, un régime est la forme constitutionnelle de l'organisation des pouvoirs Les régimes varient suivant le dosage entre pouvoirs exécutif et législatif (régimes présidentiel, parlementaire, d'assemblée), suivant les titulaires du pouvoir (monarchie, oligarchie, démocratie), suivant le sort réservé aux droits fondamentaux (dictature, despotisme, libéralisme).

En économie, on oppose les "régimes" aux "systèmes". Les systèmes sont par nature abstraits : ils indiquent quelle est la logique qui préside à l'expression des préférences (que produire ?), à l'affectation des ressources (comment produire?), à la répartition des résultats (pour qui produire?). Deux systèmes au moins fournissent une réponse cohérente aux trois questions (de Samuelson) : le plan et le marché. Mais que deviennent concrètement ces abstractions ? En réalité, il existe des "régimes" plus ou moins fidèles au système de référence. Par exemple il n'a jamais existé aucun régime de pur marché, ni davantage de pure planification ; il existe des économies de marché et (de plus en plus rares) des économies de plan, dont le degré de logique systémique est très variable. Walter Eücken et l'Ecole de Fribourg ont démontré que c'est sous leur forme la plus pure que les régimes sont les plus performants. Par contraste, le "tiers système" fait d'un mélange de plan et de marché est d'une incohérence totale et donne des résultats très médiocres.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...