Commandez

Jacques Garello l www.libres.org

Lettre ouverte aux retraités actuels et futurs, cet opuscule est un véritable condensé de tout ce que Jacques Garello a écrit sur le sujet. A lire absolument si vous vous interrogez sur le futur du système des retraites par répartition.

130 pages, 12€

Bulletin de commande

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
RESERVES

En comptabilité privée, les réserves constituent l'un des éléments des capitaux permanents figurant au passif d'un bilan. Il s'agit de sommes provenant des bénéfices, et laissées dans l'entreprise, en général dans un but d'autofinancement. C'est le cas des réserves légales et statutaires (en plus des obligations légales, les actionnaires peuvent décider, dans les statuts, de constituer chaque année des réserves en proportion du capital social), des réserves légales de participation. (Depuis 1965, la participation des salariés aux bénéfi ces de l'entreprise donne lieu à la constitution d'une réserve de participation).

Dans le cas de l'autofinancement, il s'agit évidemment de sommes qui appartiennent aux actionnaires, puisqu'elles sont prélevées sur les bénéfices de l'entreprise. En cas de disparition de l'entreprise, la différence entre l'actif du bilan et les dettes (c'est-à-dire le capital et les réserves) retourne aux actionnaires ; mais si les sommes ont été mal investies, si l'entreprise a perdu de la valeur, ce sont les actionnaires qui seront alors pénalisés, tous les créanciers passant avant eux.

Dans le domaine monétaire, les réserves de change constituent des "monnaies internationales" possédées par les Banques Centrales. I1 s'agit essentiellement des devises (par exemple des dollars), de l'or, ainsi que des DTS, des avoirs au FMI (Fonds Monétaire International) et, pour les pays européens, des Euros.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...