Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

Innovation et destruction créatrice

C’est certainement au titre de sa théorie de l’innovation et de la destruction créatrice que Schumpeter est le plus connu. Il a le mérite de replacer au cœur de l’économie le personnage de l’entrepreneur, totalement oublié depuis Jean Baptiste Say.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
SOCIETE

Au sens de la philosophie politique, la société naît de l'action humaine concertée, de la coopération. Elle est le résultat imprévu d'un comportement conscient et intentionnel. Cela ne veut pas dire pour autant que les individus ont conclu des contrats en vertu desquels ils ont fondé la société humaine (contrat social). Les actions qui, continuellement, entraînent une coopération sociale ne visent à rien d'autre que la coopération et l'entraide avec les autres en vue d'atteindre des fins singulières définies. Le complexe total des relations mutuelles créées par de telles actions concertées est appelé la société. Par conséquent, la société n'a d'existence que dans les actions des hommes, elle n'est pas anthropomorphique (à l'image de l'homme), car elle n'est en rien un être doté de volonté et d'intérêts autonomes, comme le suggère l'approche "holiste".

Au sens juridique, la société est une "personne morale" constituée par contrat entre des entités individuelles ou collectives. Ce sont les "statuts" mis en place par les membres de la société, les associés ou sociétaires. Les formes juridiques des sociétés sont nombreuses ; on les classe souvent en sociétés de personnes (Sociétés en nom collectif, Commandites simples, SARL, Sociétés uninominales) et en sociétés de capitaux (Commandites par actions, Sociétés anonymes).

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...