Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Etes-vous adeptes et satisfaits de la pensée unique ? Ces portraits montrent l’extrême richesse de l’histoire de la pensée économique, d’Adam Smith à nos jours. Ils vous font découvrir les permanences (les problèmes économiques) et les oppositions (les doctrines économiques).
Dépenses publiques et impôts d’un côté, ou libre échange et libre entreprise de l’autre : ce débat actuel s’est noué avec Say et Malthus, se poursuivant entre Bastiat et Marx, puis aux 20ème siècle par Keynes et Hayek – par exemple.

48 pages, 22 portraits, 5€

Bulletin de commande

Portait

Science économique, science du comportement 

Ludwig von Mises appartient à « l’école autrichienne d’économie » fondée par Carl Menger, dont il reprend les deux idées majeures : l’individualisme méthodologique (on ne peut comprendre l’économie qu’à partir des décisions prises par les individus), la subjectivité de la valeur (la valeur attribuée à un bien ou service varie avec chaque individu et chaque contexte).

Allant plus loin que son maître de Vienne, Mises fait de la science économique une branche de la « praxéologie », science de « l’agir humain » : comment les hommes se comportent-ils dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie ? Obéissent-ils à une logique immuable et quantifiable (position des purs rationalistes et des inventeurs néo-classiques de l’homo oeconomicus) ? Sont-ils conditionnés par l’histoire (position des historicistes allemands qui entretiennent une violente querelle avec les économistes autrichiens) ? Ou sont-ils simplement guidés par ce qu’ils pensent être leur intérêt, compte tenu des multiples paramètres qui entrent dans leur calcul ? Ceci est la position des classiques libéraux depuis Adam Smith, c’est celle des économistes autrichiens.

Lire la suite...

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
THESAURISATION

Au sens strict du terme, la thésaurisation consiste, pour un agent économique, à conserver des actifs monétaires liquides et à ne pas les replacer dans le circuit de l'épargne. Dans nos sociétés, la thésaurisation ne concerne donc que les billets de banque (et pièces) que l'on garde par devers soi. Ces sommes sont alors totalement improductives, que ce soit pour l'épargnant, puisqu'elles ne rapportent rien, ou pour l'économie dans son ensemble : n'étant pas intégrées au circuit économique, elles ne peuvent être prêtées à personne. Elles constituent à proprement parler une fuite dans le circuit économique. Ce n'est évidemment pas le cas des dépôts bancaires ou des comptes d'épargne qui, même si le déposant n'en a pas conscience, ne restent pas inutilisés, mais sont prêtés à d'autres. Dans le langage courant, le terme de thésaurisation a un sens plus large, puisqu'on y inclut, par exemple, l'achat d'or, de tableaux ou de diamants. Cette extension est abusive. Du point de vue de l'acheteur pris isolément, il s'agit de l'achat d'un bien comme un autre, bien durable au même titre que des bijoux, un meuble ou une automobile. Du point de vue de l'économie dans son ensemble, il peut encore moins être question de thésaurisation puisque les sommes monétaires nécessaires à l'achat effectué, ayant "changé de mains", vont à nouveau circuler pour servir à une épargne ou à des dépenses.

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...