Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Etes-vous adeptes et satisfaits de la pensée unique ? Ces portraits montrent l’extrême richesse de l’histoire de la pensée économique, d’Adam Smith à nos jours. Ils vous font découvrir les permanences (les problèmes économiques) et les oppositions (les doctrines économiques).
Dépenses publiques et impôts d’un côté, ou libre échange et libre entreprise de l’autre : ce débat actuel s’est noué avec Say et Malthus, se poursuivant entre Bastiat et Marx, puis aux 20ème siècle par Keynes et Hayek – par exemple.

48 pages, 22 portraits, 5€

Bulletin de commande

Portait

Les produits s’échangent contre les produits

Cette formule est aujourd’hui connue sous le nom de « loi de Say ».

Lire la suite...
Poutine-Kerry : la paix en Syrie ? PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 13 Septembre 2016 00:00

La « transition politique » n’est-elle pas une fiction ?

 

Vendredi dernier à Genève Serguei Lavrov et John Kerry ont signé un accord qui prévoit une trêve dans l’immédiat, et pourrait amorcer un processus de paix conforme à la résolution votée par l’ONU l’an dernier.

On sait que deux politiques s’affrontent: les Russes soutiennent Bachar El Assad à la fois contre « ses » rebelles et contre Daech, les Américains et la « coalition » (France, Grande Bretagne) veulent bien lutter contre Daech, mais soutiennent les rebelles syriens « modérés » qui veulent destituer Assad. Les Turcs sont apparemment anti Daech mais aussi hostiles aux Kurdes, alliés de fait d’Assad. Sur le terrain, Daech est anéantie par les bombardements aériens russes et les assauts kurdes. Les pions ont été récemment déplacés par l’accord entre Poutine et Erdogan, qui aurait renoncé à chasser El Assad (mais reste toujours opposé aux Kurdes) et par l’écrasement des rebelles à Alep. On se rend compte de la vanité de la coalition qui veut soutenir des rebelles en perdition et sans cohésion, et qui avance toujours le préalable de la démission d’Assad. Poutine passe pour l’homme fort du moment, mais les Américains auraient mis en mouvement la Sixième Flotte pour faire pression sur Damas. Seule disposition positive de l’accord : des convois humanitaires peuvent entrer à Alep.

 
More Articles :

» La chute de Raqqa

Le califat est détruit, mais l’imbroglio politique demeure

» COP 21 : Résistances à Trump

Pourquoi cette unanimité ? Est-elle toujours légitimée ?

» Quelles leçons des élections aux Pays-Bas ?

Les Hollandais se sont mobilisés pour soutenir un leader courageux

» Peut-on savoir ce qui se passe à Alep ?

Suivant un choix arbitraire les médias accusent Poutine, Assad, Daech ou les « rebelles »

» Le général Aoun, président du Liban

Une bonne nouvelle pour ce pays martyr et ami

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1343 du 29 novembre 2017

Editorial : Le doux commerce
Actualité
:
Le libéralisme est libéral - La grande cause du quinquennat - Agir : Les constructifs se détruisent
- La leçon africaine d’Emmanuel Macrons
Connaissance du libéralisme :
Liberté et Propriété, la synthèse 
Lu pour Vous :
Assemblée Générale 2017 de l’ALEPS - Hervé Novelli lauréat du Prix Renaissance de l’économie


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...