Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

Un nouveau monde de science et d’industrie

Saint Simon « le dernier des gentilshommes et le premier des socialistes » (se définissait-il modestement) partage l’idée d’Auguste Comte : avec le XIXème siècle le monde est entré dans une ère scientifique.

Lire la suite...
La manif pour tous : mission accomplie ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mardi, 18 Octobre 2016 00:00

Le succès était au rendez-vous. Mais maintenant ?

 

En dépit des chiffres officiels, ridicules comme à l’habitude, 200.000 personnes ont défilé de la porte Dauphine au Trocadéro dimanche après-midi. C’est bien moins que lors des versions précédentes de 2013 et 2014, mais quel parti, quel syndicat, quel collectif pourrait-il rassembler autant de manifestants ? En dehors de la quantité, la qualité était là : enthousiasme mais discipline des marcheurs, majorité de familles jeunes, slogans sobres mais percutants. Nous nous félicitons d’avoir annoncé et accompagné ce nouveau cri de la société civile.

En face le sectarisme imbécile n’a pas été oublié : les « femens » qui ont les seins plus beaux que l’âme, et quelque cent couples homos s’embrassant sous les caméras bienveillantes des chaînes de télévision qui ont présenté cette réunion confidentielle comme une « contre-manifestation ».

La désinformation majeure a été de faire passer la manif pour tous comme une démonstration dirigée contre le mariage homosexuel. Or, c’était essentiellement le sort de l’enfant et la dignité de la femme qui motivaient les manifestants ; contre l’adoption par les couples homosexuels, contre la PMA sous forme d’insémination artificielle, contre la GPA qui transforme la femme en « usine à bébés ». Sans doute la fiscalité de la famille (sans rapport avec la loi Taubira) a-t-elle été aussi évoquée. Sans doute l’abrogation pure et simple de la loi avait-elle beaucoup de tenants et de pancartes dans le défilé, mais les organisateurs avaient été clairs : le « mariage pour tous » n’était pas la cible, même si ses prolongements sur la filiation et l’enfantement étaient inévitables.

Ainsi la société civile s’est-elle à nouveau affirmée et s’invite dans la campagne électorale. Par prudence, ou par calcul, la classe politique ne s’est pas jointe à la manifestation (en tous cas moins que dans les précédents éditions). Cependant, Marion Maréchal Le Pen a été invitée sur la scène du Trocadéro et François Fillon avait adressé samedi un message très clair : « J’adresse ma sympathie et mon soutien à tous ceux qui seront mobilisés pour la famille demain ». Hervé Mariton, chaleureux défenseur de la manif pour tous dès le début, était là et déclarait « Je n’ai pas les mêmes options qu’Alain Juppé, pour être très précis ».

Reste maintenant à faire valoir le vote anti-Taubira. « On ne lâche pas » est le nom du collectif réuni autour de la Manif pour tous. Ludovine de la Rochère, présidente, a un premier obstacle à surmonter dans l’immédiat : ses ouailles sont partagées entre Poisson et Fillon, et Juppé, présent au second tour le 20 novembre, n’est pas en odeur de sainteté. Il sera difficile d’imposer une discipline de vote. Restera alors à se mobiliser entre la primaire et la présidentielle. Mais c’est alors l’attitude à tenir face à Marine Le Pen qui posera problème : peut-on négocier avec une candidate qui ne s’est pas « sentie obligée de battre le pavé pour exprimer ses opinions », et avec un parti divisé entre Marion Maréchal Le Pen et Florian Philippot, qui a affiché son mépris pour les opposants à la loi Taubira ?

 
More Articles :

» PMA : amorce de nouvelles réformes sociétales ?

24.000 à Paris, dit la police. 60.000 dit la CGT. Les deux ont raison : les 36.000 de différence représentent des manifestants qui s’étaient écartés du cortège pour aller boire un coup ou pour assurer la relève des grévistes assurant le...

» L’enfant sans père

L’enfant sans père, la famille monoparentale ou unisexuelle : Orwell est dépassé.Manœuvres, mensonges et reniements marquent le début effectif de l’ère Macron. Ce n’est pas pour surprendre ceux qui avaient su déchiffrer la « pensée...

» La bataille de Mossoul sera-t-elle décisive ?

On peut le souhaiter, mais rien n’est moins sûr

» Chrétiens et Citoyens

    Le principe de laïcité qui prévaut dans la plupart des démocraties occidentales signifie que le pouvoir politique ne peut être inféodé à un pouvoir religieux. Il concerne donc la société politique. C’est le principe que ne...

» François et Hollande

La visite du Président au Souverain Pontife semble très électorale

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...