Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

Le monétarisme de l’école de Chicago

« L’anti-Keynes » : ainsi a-t-on qualifié Milton Friedman, bien que Keynes ait été contesté dès les années 1930 par l’école autrichienne.

Lire la suite...
Angela Merkel en passe de réélection PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 13 Décembre 2016 00:00

Plébiscitée au congrès de la CDU elle a de fortes chances d’être réélue

 

On avait trop vite enterré la chancelière après les défaites de la CDU dans plusieurs élections régionales depuis un an. On avait beaucoup exagéré la colère populaire contre le traité de libre échange nord atlantique, ou contre la vague massive d’immigrants qui sont venus s’installer en République Fédérale.

La tendance s’est inversée depuis un mois. Perdante dans les sondages en août dernier, Angela Merkel est aujourd’hui favorite. Le traité a capoté et l’installation des immigrés se fait progressivement, méthodiquement, à la manière allemande : d’abord fixer les règles du jeu, ensuite exiger un effort personnel d’apprentissage de la langue, de formation professionnelle, et parvenir à trouver des logements convenables et des écoles pour les enfants. Il n’y a pas d’Etat Providence en Allemagne, et peuvent vivre bien ceux qui travaillent bien. Il n’y a pas de chômage dans ce pays, grâce à la politique de rigueur (appelée en France « austérité »)

Le premier signe de succès pour Angela Merkel a été son score au congrès de la CDU le 19 novembre quand elle a présenté sa candidature à la fonction suprême : 89,7 %. Certes elle avait fait le même score au cours des consultations antérieures, mais la conjoncture était moins difficile. D’autre part, la CSU (Chrétiens démocrates de Bavière, alliés indéfectibles de la CDU mais plus radicaux dans leur libéralisme) s’est totalement ralliée à sa candidature.

Aujourd’hui, la gauche manque et d’unité et de programme, même si une alliance du SPD (socialiste) avec les Verts et Die Linke (communiste) demeure possible. La route de la victoire en 2017 est donc ouverte. Seul risque à l’horizon, l’Alliance pour l’Allemagne, nationaliste, mais hors jeu pour ce genre d’élections.

Ce qui inspire deux commentaires :

-         Depuis l’élection de Donald Trump et le Brexit, Angela Merkel apparaît comme leader et défenseur incontestée de l’Europe, gardienne des valeurs et des institutions, ce qui lui vaudra un soutien non seulement dans son parti et son pays, mais dans l’Union entière (d’autant plus qu’il y aura cinq mois de vacance du pouvoir en France).

-         Ce sera le quatrième mandat de la Chancelière, ce qui prouve que les électeurs font confiance à ceux et celles qui réforment et appliquent un programme libéral. Margaret Thatcher avait bénéficié de cette même fidélité. Réformer ce n’est pas perdre les élections, c’est les gagner.

 

 
More Articles :

» Le débat est clos

Le débat est clos, le défi est ouvert.« Le débat est clos ». C’est ce qu’a déclaré ce soir même Gérard Larcher, qui venait de présider le Comité Politique des Républicains. Le suspense est levé, surtout après le désistement...

» Nos craintes étaient justifiées, hélas !

Le numéro 1300 de la Nouvelle Lettre a été spécial à plusieurs points de vue. Publié à l’occasion de la cérémonie du cinquantenaire de l’ALEPS, il marquait aussi la 36ème année de parution de notre « bulletin de la paroisse...

» Le 23 Avril votez Trump

Ou, si vous préférez, votez contre Trump.Sans trop le vouloir, le nouveau Président des Etats-Unis d’Amérique s’est invité dans notre campagne présidentielle. Je le constate et je trouve indécente et dramatique cette référence...

» Pourquoi je défendrai Fillon

Je suis personnellement déterminé à défendre la candidature de François Fillon aussi longtemps qu’il ne sera pas mis en examen – il s’est engagé à se retirer dans ce cas. Peu m’importe de savoir si le « parquet national...

» Trump, un Président français ?

Il ignore qu’aux Etats Unis le Président peut s’incliner devant les juges

Nouvelle Lettre de la semaine

Génération 2.0 l www.libres.org

Au sommaire du n°1312 du 14 mars 2017


Editorial : Deux foyers majeurs d'irresponsabilité

Conjoncture : La monnaie peut-elle être "souveraine" ?

Spécial présidentielles  : La non-réforme des non-retraites - François Fillon : le soft libéral - François Fillon : c'est de l'abîme que jaillit la lumière

Actualité libérale  : Trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts


Acheter le numéro

Vidéo de la semaine

 

Jacques Garello présente son ouvrage "Le vote libéral"

 

 

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...