Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

 

Economiste classique

Contresens sur la valeur travail

Adam Smith avait créé une ambiguïté en juxtaposant trois lectures de la valeur travail : travail incorporé, travail épargné, travail échangé. Ricardo va lever l’incertitude en choisissant la valeur du travail incorporé, malheureusement la mauvaise !

Lire la suite...
Angela Merkel en passe de réélection PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 13 Décembre 2016 00:00

Plébiscitée au congrès de la CDU elle a de fortes chances d’être réélue

 

On avait trop vite enterré la chancelière après les défaites de la CDU dans plusieurs élections régionales depuis un an. On avait beaucoup exagéré la colère populaire contre le traité de libre échange nord atlantique, ou contre la vague massive d’immigrants qui sont venus s’installer en République Fédérale.

La tendance s’est inversée depuis un mois. Perdante dans les sondages en août dernier, Angela Merkel est aujourd’hui favorite. Le traité a capoté et l’installation des immigrés se fait progressivement, méthodiquement, à la manière allemande : d’abord fixer les règles du jeu, ensuite exiger un effort personnel d’apprentissage de la langue, de formation professionnelle, et parvenir à trouver des logements convenables et des écoles pour les enfants. Il n’y a pas d’Etat Providence en Allemagne, et peuvent vivre bien ceux qui travaillent bien. Il n’y a pas de chômage dans ce pays, grâce à la politique de rigueur (appelée en France « austérité »)

Le premier signe de succès pour Angela Merkel a été son score au congrès de la CDU le 19 novembre quand elle a présenté sa candidature à la fonction suprême : 89,7 %. Certes elle avait fait le même score au cours des consultations antérieures, mais la conjoncture était moins difficile. D’autre part, la CSU (Chrétiens démocrates de Bavière, alliés indéfectibles de la CDU mais plus radicaux dans leur libéralisme) s’est totalement ralliée à sa candidature.

Aujourd’hui, la gauche manque et d’unité et de programme, même si une alliance du SPD (socialiste) avec les Verts et Die Linke (communiste) demeure possible. La route de la victoire en 2017 est donc ouverte. Seul risque à l’horizon, l’Alliance pour l’Allemagne, nationaliste, mais hors jeu pour ce genre d’élections.

Ce qui inspire deux commentaires :

-         Depuis l’élection de Donald Trump et le Brexit, Angela Merkel apparaît comme leader et défenseur incontestée de l’Europe, gardienne des valeurs et des institutions, ce qui lui vaudra un soutien non seulement dans son parti et son pays, mais dans l’Union entière (d’autant plus qu’il y aura cinq mois de vacance du pouvoir en France).

-         Ce sera le quatrième mandat de la Chancelière, ce qui prouve que les électeurs font confiance à ceux et celles qui réforment et appliquent un programme libéral. Margaret Thatcher avait bénéficié de cette même fidélité. Réformer ce n’est pas perdre les élections, c’est les gagner.

 

 
More Articles :

» Tâche immense

Victoire ou triomphe ?Emmanuel Macron a remporté une victoire   attendue, mais sans panache puisque les jeux étaient faits d’avance avec le ralliement des Républicains, des Centristes et des Socialistes, et la grande peur de « l’extrême...

» Accélération de la croissance mondiale ?

Le point d’interrogation s’impose. Si l’on se réfère au rapport publié la semaine dernière par le Fonds Monétaire International, la croissance mondiale devrait s’accélérer. Mais si l’on détaille les arguments du rapport, cet...

» La Banque Centrale Européenne et les élections françaises

La réunion des gouverneurs des Banques Centrales de la zone euro se tiendra à Francfort le 30 avril prochain. On annonce dès maintenant qu’aucune décision importante n’y sera prise, parce que les résultats des élections françaises ne...

» La défaite de la CGT : enfin la paix sociale ?

Battue dans les urnes, sa présence dans la rue et les médias n’est pas atteinte

» La majorité de Trump éclate

Les Républicains les plus libéraux rejettent un texte trop accommodant

Flashes du jour

Macron guérit des écrouelles

Emmanuel Macron en visite à la Faculté de Droit de Lille

 

Lire la suite...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1323 du 23 mai 2017


Editorial : Garder son sang froid

Conjoncture : Etat actionnaire : des privatisations en vue ?

Actualité  : Les Etats-Unis de retour au Moyen Orient

Spécial présidentielles  : Ce qui attendrait les Français après le 18 juin - La guerre du Code du Travail n’aura pas lieu - Hausse de la CSG : inefficace et injuste - Le programme des Républicains est-il attrayant ?

Actualité libérale

Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...