Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

Les sentiments, bases de la société

Charles Fourier a inspiré Proudhon, mais Marx l’a méprisé. Marx l’économiste rejettera avec violence les « utopies » des Français, construites en ignorance totale des lois de l’économie. Il est vrai que Fourier part du principe qu’une société ne peut être harmonieuse que si elle rencontre les sentiments des individus.

 

Lire la suite...
Ceux que Fillon a indignés PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mardi, 31 Janvier 2017 00:00

Sont-ils toujours bien placés pour donner des leçons de morale ?

 

A ce jour, le camp Fillon a fait front, la réunion de dimanche a été plutôt un succès et les médias n’ont pas osé dire le contraire, tout en continuant à suspecter « l’emploi fictif » et à se scandaliser des sommes perçues par Pénélope (excitant la jalousie et l’envie, travers français dénoncés jadis par Tocqueville).

Il y a objectivement un sérieux écart entre ce qui est reproché à Fillon et ce qui a été et demeure la pratique courante dans les mœurs politiques françaises. : les frasques de Giscard, Chirac, Sarkozy, Hollande, la double vie de Mitterrand, les condamnations de Cambadélis, Drai et autres, sans parler de Cahuzac. On songe à l’âne de la fable des animaux malades de la peste : « Je tondis de ce pré la largeur de ma langue […] Ce pelé, ce galeux d’où venait tout leur mal. Sa peccadille fut jugée un cas pendable. »

Nous empruntons une fois de plus à Bernard Zimmern des extraits de sa lettre du 29 janvier  vous pourrez lire sur emploi-2017.org la totalité de son texte :

Nous étions jusqu’alors une démocratie irréprochable. Lorsque les socialistes du département des Yvelines, celui de Benoît Hamon, ont fait entrer dans la fonction publique locale quelques dizaines de parents la veille de perdre leur majorité, en chargeant ainsi de millions les budgets à venir, pas de quoi fouetter un cheval, voire même un âne.

Nous avions, il y a vingt ans, des parlementaires qui payaient leur femme comme assistante parlementaire et nous les avons heureusement remplacées par des maîtresses qui sont beaucoup plus interchangeables, car il ne s’agit vraiment que de les remercier pour ce moment.

Nous perdons la main car, il y a vingt ans, il était encore dans la pratique gouvernementale de distribuer chaque mois des millions, à chaque ministre, en billets, sur des fonds secrets ; il pouvait en faire un usage discrétionnaire. Mais ce n’était que des francs. Et pour un usage beaucoup plus justifié que quelques conseils ou informations d’une assistante parlementaire : pour Jacques Chirac, se payer des séjours à l’île Maurice, pour un ministre de François Mitterrand, s’acheter un appartement place des Vosges.

 

 
More Articles :

» Chrétiens et Citoyens

    Le principe de laïcité qui prévaut dans la plupart des démocraties occidentales signifie que le pouvoir politique ne peut être inféodé à un pouvoir religieux. Il concerne donc la société politique. C’est le principe que ne...

» Inflexions de la campagne ?

  Nous sommes à quelques petites semaines des primaires et à quelques petits mois des présidentielles. La campagne s’est relancée à la rentrée, elle va certainement prendre un tour nouveau quand la gauche se sera mise en ordre de bataille....

» Vote libéral : c’est difficile

J’ai écrit mon livre « Le Vote Libéral » avec deux intentions bien claires : affirmer que l’heure libérale approchait dans notre pays, expliquer qu’on peut presser le pas libéral en tirant parti et des primaires et des...

» La campagne libérale est ouverte

Dans quelques jours va s’ouvrir la campagne libérale. La vraie. Car aujourd’hui si la plupart des candidats de droite et même de gauche se disent libéraux, nous en sommes flattés mais inquiets, et nous avons bien l’intention de...

» Un an après l’assassin court toujours

Heureusement il s’est sacrifié sur la croix il y a 2000 ans

Flashes du jour

Macron guérit des écrouelles

Emmanuel Macron en visite à la Faculté de Droit de Lille

 

Lire la suite...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1326 du 13 juin 2017


Editorial : Les abstentionnistes avaient leurs raisons

Conjoncture : La bourse ou la banque : un choix remis en cause

Actualité  : Theresa May à Paris

Spécial présidentielles  : Bayrou citoyen - Déjà un député en infraction - Pour comprendre la pensée d’Emmanuel Macron

Actualité libérale


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...