Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Lettre hebdomadaire (40 numéros) qui est dans sa 31ème année : c’est le commentaire libéral de l’actualité économique, sociale et politique, en toute indépendance. C’est aussi une source d’information sur les idées de la liberté dans le monde entier. Editorial de Jacques Garello, chronique de conjoncture de Jean Yves Naudet, rubriques d’actualité, revue des livres, dossiers.

8 pages, Abonnement électronique (format pdf) 40 € (40 numéros par an)

Bulletin d'abonnement

Portait

Science économique, science du comportement 

Ludwig von Mises appartient à « l’école autrichienne d’économie » fondée par Carl Menger, dont il reprend les deux idées majeures : l’individualisme méthodologique (on ne peut comprendre l’économie qu’à partir des décisions prises par les individus), la subjectivité de la valeur (la valeur attribuée à un bien ou service varie avec chaque individu et chaque contexte).

Allant plus loin que son maître de Vienne, Mises fait de la science économique une branche de la « praxéologie », science de « l’agir humain » : comment les hommes se comportent-ils dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie ? Obéissent-ils à une logique immuable et quantifiable (position des purs rationalistes et des inventeurs néo-classiques de l’homo oeconomicus) ? Sont-ils conditionnés par l’histoire (position des historicistes allemands qui entretiennent une violente querelle avec les économistes autrichiens) ? Ou sont-ils simplement guidés par ce qu’ils pensent être leur intérêt, compte tenu des multiples paramètres qui entrent dans leur calcul ? Ceci est la position des classiques libéraux depuis Adam Smith, c’est celle des économistes autrichiens.

Lire la suite...
Trump, un Président français ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mardi, 07 Février 2017 00:00

Il ignore qu’aux Etats Unis le Président peut s’incliner devant les juges

 

Visiblement les principes constitutionnels des Etats Unis ont échappé à la Maison Blanche lorsque Donald Trump a incriminé le juge James Robart, qui le 3 février a déclaré inconstitutionnel le décret interdisant l’entrée aux Etats Unis des ressortissants de 7 pays musulmans. Ce juge siégeant à Seattle (Etat de Washington) est un magistrat fédéral du 9ème circuit qui a autorité sur plusieurs Etats de l’Ouest américain. L’affaire concernant à la fois les Etats en question et le pouvoir fédéral de l’Union (c’est à dire la Maison Blanche), non seulement le juge est compétent, mais sa sentence s’applique sur l’ensemble du territoire américain. Trump n’a eu que mépris pour ce juge (nommé à vie comme tous les juges fédéraux par le Président, en l’occurrence W.Bush). Trump a fait appel devant la Cour d’Appel de Seattle, qui a confirmé l’annulation du décret le 5 février. Dès lors, toutes les personnes visées peuvent à nouveau entrer aux Etats Unis, tant que la Cour Suprême ne se sera pas prononcée.

Ce ne sera pas de si tôt. D’abord il faut attendre l’entrée à la Cour d’un nouveau juge Neil Gorsuch, nommé par Trump à la place d’Antonin Scalia (décédé), ensuite la Cour est libre de ne pas se prononcer. On oublie qu’aux Etats Unis, comme le remarquait Tocqueville, le pouvoir judiciaire a préséance sur le pouvoir exécutif. Visiblement Trump s’est pris pour un Président Français, il a cru que les juges devaient s’incliner devant lui. Ignorant du système judiciaire et de la Constitution, sa précipitation relevait du pur coup de propagande, car il n’y a aucun lien pensable entre cette immigration et le terrorisme. Ces immigrés sont des personnes hostiles à l’Islam radical, et fuient l’enfer de leurs pays respectifs.

 
More Articles :

» Le complot contre Trump se précise

Tous les moyens sont bons pour obtenir sa destitution

» COP 21 : Résistances à Trump

Pourquoi cette unanimité ? Est-elle toujours légitimée ?

» Peste verte, peste rouge

L’heure est à l’international : festival de Cannes, Roland Garros, mais aussi OTAN à Bruxelles jeudi dernier, G7 à Taormina samedi, hier Poutine à Versailles, mais encore hélas lundi dernier à Manchester. 

» Les Etats-Unis de retour au Moyen Orient

Mais que veut et que peut y faire Donald Trump ?

» Accélération de la croissance mondiale ?

Le point d’interrogation s’impose. Si l’on se réfère au rapport publié la semaine dernière par le Fonds Monétaire International, la croissance mondiale devrait s’accélérer. Mais si l’on détaille les arguments du rapport, cet...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...