Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Le chômage est un scandale doublement public. D’une part, il n’a pour origines que des initiatives publiques : politiques budgétaires, monétaires, droit social. D’autre part, il est scandaleux d’avoir tant de chômeurs alors que la science économique donne une réponse claire au défi du chômage . « On a tout essayé contre le chô-mage » disent les gouvernants. Tout, sauf ce qui marche… En 1996 déjà un colloque tenu à Paris par des économistes de renom mondial rappelait cette évidence.

109 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

L’économie est déséquilibre

Figure emblématique de l’école « autrichienne », ce professeur à l’Université de New York a développé l’idée de son maître Mises : l’économie est déséquilibre.

Lire la suite...
Quand le peuple se révolte contre la Providence PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 28 Février 2017 00:00

Le peuple juif se révoltait contre Dieu, aujourd’hui l’Etat a remplacé Dieu

 

Les textes soumis à la réflexion des catholiques dimanche dernier sont révélateurs de ce que les peuples attendent de la Providence. Isaïe (49 14-15) : Jérusalem disait « Le Seigneur m’a abandonnée, mon Seigneur m’a oubliée ». L’Evangile (Mathieu, 6 24-34) « Vous ne pouvez servir à la fois Dieu et l’Argent ». Il ne s’agit pas de nier l’utilité de l’échange monétaire, mais de rappeler que l’amour de Dieu doit être plus fort que le goût de la richesse. De la sorte, nombreux sont ceux qui en veulent à Dieu parce qu’ils n’ont pas l’argent qu’ils voudraient. Jésus leur enseigne que l’homme ne doit pas être obsédé par sa vie matérielle au point d’en oublier Dieu. Mais la tentation est toujours forte de s’en prendre à la Divine Providence, que l’on pense injuste et insuffisante.

Il est vraisemblable que ces textes devraient être actualisés, puisque le peuple a tendance à se révolter contre la nouvelle Providence, celle de l’Etat. Il n’est pas surprenant que certains cessent d’adorer l’Etat parce qu’il n’est pas assez généreux avec eux. Le nouveau christianisme des socialistes leur avait pourtant enseigné que Dieu appartenait à une époque révolue et que la manne devait désormais venir de l’Etat, organe suprême de la société scientifiquement organisée. Impardonnable, l’Etat manque à ses devoirs de Providence.

 
More Articles :

» A quoi servent les riches

Ils servent à diminuer le nombre de pauvres. Voilà un théorème qui devrait mettre fin au grand débat de l’heure : le budget 2018 est-il un budget conçu pour les riches ? Ce débat est déplacé, au moment où les fléaux du chômage et du...

» Pourquoi les Français n’aiment pas les réformes

Jupiter est par nature olympien. Il devait donc s’adresser aux humains du haut du Parthénon. L’héroïsme politique s’exprime plus facilement à Athènes, aujourd’hui ville de Tsipras, symbole de la démocratie européenne.  

» Le héro auto-proclamé

« Nous devons renouer avec l’héroïsme politique » : la couverture du Point, déjà riche du portrait de notre Président, s’enlumine de cette phrase extraite de l’interview-fleuve donnée au bon peuple par Emmanuel Macron en cadeau de...

» Courage et imagination : Bayrou moralise la vie publique

Grâce à la Banque de la Démocratie le financement des partis sera transparent

» Manuel Valls votera Macron

(Bourdin, 8 :30) : ce n’est pas un ralliement (dont visiblement Macron déclare n’avoir rien à faire, il reste le « maître de l’horloge »), mais un devoir national pour barrer la route à Marine Le Pen. 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1346 du 20 décembre 2017

Editorial : L'avons nous mérité ?
Actualité
:
Réchauffement climatique : réalité ou propagande ? - Ces milliardaires qui profitent de la croissance
Connaissance du libéralisme :
Interêts personnels et intérêt général
Lu pour Vous :
Migration des peuples par Vaclav Klaus et Jiri Weigl


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...