Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Pas de sérieuse diminution des dépenses publiques sans réduction du périmètre de l’Etat. Des privatisations généralisées ne nuisent pas à la santé, ni à l’éducation, ni aux communications, ni aux retraites de la population : c’est tout le contraire, comme le prouvent les réformes pratiquées en Allemagne, en Grande Bretagne, en Scandinavie, en Europe Centrale ou au Canada, il est facile, confortable et économique de se passer de l’Etat dans beaucoup de domaines.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

Le monétarisme de l’école de Chicago

« L’anti-Keynes » : ainsi a-t-on qualifié Milton Friedman, bien que Keynes ait été contesté dès les années 1930 par l’école autrichienne.

Lire la suite...
La Guyane, vitrine du socialisme français PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 28 Mars 2017 00:00

Tous les bienfaits de l’Etat Providence se déversent sur les Guyanais

 

La Guyane, riche de mille ressources, est peuplée des gens les plus pauvres de France. Ce paradoxe apparent s’explique par le rôle que joue l’Etat Providence dans ce département. L’inventaire des ressources est facile : touristiques, avec des plages et une végétation merveilleuses ; alimentaires, avec une agriculture dans des sols fertiles et avec des pêches abondantes ; naturelles, avec minerais et forêts ; industrielles, avec Ariane qui apprécie le climat tropical. Alors qu’est-ce qui ne va pas ? C’est le poids de la politique et de l’Etat français. Pas moins de quatre députés et sénateurs de gauche, tous inscrits au groupe socialiste. Pas moins de 37 syndicats regroupés actuellement dans l’Union des Travailleurs Guyanais et une grande figure de la politique française, Madame Christiane Taubira. Tout ce beau monde est aux côtés des acteurs cagoulés de la grève générale, qui bloquent tous les accès aériens, maritimes et terrestres.

Pourquoi la grève ? Parce que « les promesses faites depuis 2012 n’ont pas été tenues ». Parce que 30 % de la population est au chômage. Parce que l’insécurité est à son comble. Depuis des décennies la population est terrorisée par les incursions de bandes armées venues du Surinam (ex Guyane hollandaise) et par les détenus étrangers remis en liberté. C’est la triple carence de l’Etat qui est en cause. Carence sociale : un Guyanais sur trois est fonctionnaire, un autre Guyanais sur trois vit des allocations. La main d’œuvre qualifiée et fiable manque. Les hôpitaux (publics) sont mal tenus, les écoles sont le siège de violences permanentes.

Carence régalienne : en dépit des requêtes incessantes, les forces de police et de gendarmerie sont insuffisantes, notamment pour contrôler l’immigration sauvage en provenance des frontaliers. Carence politique enfin : le gouvernement est incapable de gérer les conflits incessants et a démissionné devant la grève actuelle. La ministre de l’Outremer, Ericka Bareigts, avait convié les grévistes à la rencontrer…à Paris, le Premier Ministre Bernard Cazeneuve a rectifié aujourd’hui le tir en annonçant la venue à Saint Laurent du Maroni d’une délégation ministérielle à la fin de la semaine…si son avion peut atterrir.

 
More Articles :

» A quoi servent les riches

Ils servent à diminuer le nombre de pauvres. Voilà un théorème qui devrait mettre fin au grand débat de l’heure : le budget 2018 est-il un budget conçu pour les riches ? Ce débat est déplacé, au moment où les fléaux du chômage et du...

» Angela Merkel lance sa campagne

Rien de révolutionnaire : elle garde un cap qui vaut le succès à son pays

» Bayrou citoyen

Le Garde des Sceaux se couvre de ridicule et sa moralité flanche

» Déjà un député en infraction

C’est Sylvain Maillard ; l’un des quatre députés élus au premier tour

» La guerre du Code du Travail n’aura pas lieu

Mais on va donner spectacle pour distraire et impressionner l’électeur

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1351 du 7 février 2018

Editorial : En marche sans bouger
Actualité
:
Trump va régler son compte au FBI - L’Etat ne peut empêcher la neige de tomber - Medef : le libéralisme va-t-il s’inviter dans les élections ? - La Corse ouvrira l’ère d’une République Fédérale
Connaissance du libéralisme :
Entre riches et pauvres l’écart se creuse



Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...