Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Etes-vous adeptes et satisfaits de la pensée unique ? Ces portraits montrent l’extrême richesse de l’histoire de la pensée économique, d’Adam Smith à nos jours. Ils vous font découvrir les permanences (les problèmes économiques) et les oppositions (les doctrines économiques).
Dépenses publiques et impôts d’un côté, ou libre échange et libre entreprise de l’autre : ce débat actuel s’est noué avec Say et Malthus, se poursuivant entre Bastiat et Marx, puis aux 20ème siècle par Keynes et Hayek – par exemple.

48 pages, 22 portraits, 5€

Bulletin de commande

Portait

Les produits s’échangent contre les produits

Cette formule est aujourd’hui connue sous le nom de « loi de Say ».

Lire la suite...
Turquie : la dictature est en place PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 18 Avril 2017 00:00

Un simulacre de referendum a donné une majorité étique et contestée à Erdogan

 

Ceux qui continuent contre toute raison à définir la démocratie comme un régime politique fondé sur une majorité électorale ont été une fois de plus démentis. Erdogan a été l’élu de son peuple, comme jadis Lénine, Hitler, Mussolini. Le referendum de dimanche dernier lui a donné officiellement la victoire, avec 51 % de oui. Victoire étriquée, alors qu’il annonçait un raz de marée, et avait tout fait pour cela. Depuis des mois la presse est bâillonnée, des opposants sont prisonniers ; toutes les chaînes télévisées et les seules affiches et banderoles dans les rues étaient pour le oui. Dans les grandes villes, des millions de Turcs informés et ouverts ont voté contre, tandis que la Turquie rurale, reculée et fanatique a voté pour, comme les émigrés en Allemagne, radicalisés par la haine de Merkel attisée par les propos enflammés contre la « chancelière nazie ». « Notre peuple va donner une leçon aux Européens qui ont voulu nous intimider » avait déclaré le Président dictateur avant le referendum, espérant un succès à deux tiers des votants. Seule la tricherie l’a sauvé de la débâcle, et le grand parti d’opposition CHP (Républicains du Peuple) a fait appel. Le HDP pro-kurde a fait de même.

En tous cas voici le dictateur en place : il n’a plus rien à craindre des élus de son pays ; il dispose désormais des pleins pouvoirs, y compris de la magistrature. Que va-t-il en faire ? Il y a des certitudes, il y a des ambiguïtés, les unes et les autres inquiétantes.

Inquiétante la lutte contre l’Europe sur les deux problèmes majeurs : l’immigration et Chypre. Subventionné par l’Union Européenne pour servir de tampon contre la déferlante des émigrés du Moyen Orient, Erdogan veut faire monter les enchères et menace d’ouvrir les vannes (dont l’étanchéité est relative d’ailleurs). Il revient aussi sur le principe de l’indépendance de Chypre en remettant en cause l’évacuation du Nord du pays par l’armée turque. Inquiétante l’ambiguïté de la position face à Daech. Le radicalisme musulman nourri par le nationalisme forcené est en progrès dans le pays, en Anatolie sans doute mais aussi dans les rues d’Istanbul désormais désertées par les touristes. La Turquie est en guerre avec les Kurdes, qui ont porté les coups les plus durs à l’Etat Islamique. Mais l’accord d’Erdogan avec Poutine est désormais scellé, en dépit de l’appartenance de la Turquie à l’OTAN. Les peuples de la Mer Noire et du Caucase vont-ils tomber sous le joug de la nouvelle coalition ? L’Union Européenne et la paix sont menacées par le dictateur d’Ankara. La diplomatie française, aujourd’hui inexistante, devra en tenir compte le plus vite possible.

 
More Articles :

» Un sommet européen pour rien

Bien accueilli, Emmanuel Macron n’a guère été suivi

» Theresa May à Paris

Cherche-t-elle un allié pour un Brexit adouci ?

» Macron et Trump

La féroce poignée de mains a-t-elle un sens diplomatique ?

» Macron et Poutine

Poutine n’a pas reçu la leçon d’un Macron russophile sans l’être

» Les Etats-Unis de retour au Moyen Orient

Mais que veut et que peut y faire Donald Trump ?

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1351 du 7 février 2018

Editorial : En marche sans bouger
Actualité
:
Trump va régler son compte au FBI - L’Etat ne peut empêcher la neige de tomber - Medef : le libéralisme va-t-il s’inviter dans les élections ? - La Corse ouvrira l’ère d’une République Fédérale
Connaissance du libéralisme :
Entre riches et pauvres l’écart se creuse



Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...