Trump sur tous les fronts Imprimer
Lundi, 04 Septembre 2017 00:00

L’ouragan Harvey, l’incendie de Los Angeles, et en même temps le missile nucléaire de la Corée du Nord : Trump est un président en première ligne face à des évènements qui menacent les peuples et la paix.

 

Menacent-ils sa popularité ? C’est ce que la quasi-totalité des médias français s’acharnent à démontrer . Il aurait manqué de compassion pour ses compatriotes sinistrés, ses visites au Texas et en Louisiane étaient du théâtre, et le don personnel d’un million de dollars est une aumône à fins politiciennes. Et la Corée ne serait pas si arrogante si elle n’avait pas le sentiment de l’indigence de la diplomatie américaine, qui a coupé les Etats Unis de la Chine et de la Russie.

En France on demeure donc persuadé que l’avenir de la planète, déjà compromis par le refus des décisions prises par la COP 21, est entre les mains d’un hurluberlu, d’un ignorant, voire même d’un fou dangereux. Jadis Reagan était un cow-boy, naguère Obama un saint homme. Le siège du Parti Démocrate est à Paris.