Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

La propriété c’est le vol

« Il ne se dit pas en un siècle une formule aussi éblouissante. Je la tiens pour un trésor plus grand que toute la fortune des Rothschild ».

Lire la suite...
Alexandria Book Library

Retour à la racine > Année 2014

Knowledge and Power
Dans cet ouvrage intitulé Richesse et pauvreté, l'auteur montrait il y a plus de 30 ans que l'Etat ne peut réduire la pauvreté.
PDF Imprimer
Couverture du livre Knowledge and Power
Catégorie: Année 2014
Auteur: George Gilder
Editeur: Regnery
Année: 2013
Visites: 6165
Avis des utilisateurs:  / 0
MauvaisExcellent 
Commentaire
Ecrit par La rédaction

Il y a un peu plus de 30 ans, George Gilder publiait un ouvrage intitulé : Richesse et Pauvreté, livre devenu un best-seller mondial. L’auteur, chercheur, économiste et investisseur, montrait que l’interventionnisme de l’Etat ne peut réduire la pauvreté et que seule la croissance économique et le développement peuvent le faire.

Dans son dernier essai, G. Gilder insiste à nouveau sur le fait que le gouvernement n’a rien à faire dans le processus économique. Plus encore, il démontre que l’Etat est complètement dépassé par l’évolution de l’économie.

Les crises, ou les périodes de croissance, sont si spontanées qu’on ne peut pas intervenir dans le processus. Cette transformation est due à une révolution entrepreneuriale. G. Gilder démontre comment nous sommes en train de vivre l’économie de l’information, dans laquelle l’entrepreneur est l’artisan de la croissance. Il suffit de le laisser faire pour que la croissance économique soit au rendez-vous ; avec moins de réglementations, moins de taxes et plus de simplifications. C’est l’écho du célèbre « laissez-nous faire » du marchand Legendre lorsque Colbert lui demandait ce que l’Etat pouvait faire pour aider le commerce.

Le « laissez-nous faire : c’est tout ce dont a besoin l’entrepreneur pour créer des emplois. En 2010 par exemple, tous les nouveaux emplois américains ont été créés par des entreprises de moins de 5 ans d’existence. Et cela va continuer. La reprise américaine n’est donc pas due à la relance budgétaire et à la politique de « stimulus », pur gaspillage contre-productif, mais à la créativité et au dynamisme des entrepreneurs.

Le livre de Gilder s’inscrit dans la conception autrichienne de l’entrepreneur, telle qu’on la trouve clairement exposée par Israël M. Kirzner, dans son ouvrage publié en français sous le titre « Concurrence et esprit d’entreprise » (Economica, 2005). A la différence de Schumpeter qui fait de l’entrepreneur un « risque-tout » et présente le profit comme une prime de risque, Kirzner soutient que l’entrepreneur ne risque rien, parce qu’il a par rapport à tous les autres une antériorité d’information. Il a compris l’évolution des marchés, les besoins insatisfaits et les moyens de les satisfaire, même sans introduire des produits nouveaux ou des techniques différentes. Tel est le pouvoir extraordinaire de l’information et de ceux qui savent la capter et l’interpréter en temps voulu.

Encore faut-il que l’information ne soit pas brouillée par les faux prix (décidés par l’Etat) ou les réglementations (qui ruinent l’entreprise).

Date d'insertion: Mardi, 21 Janvier 2014 16:09

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...