Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

L’échange base de la richesse des nations

C’est le message essentiel de celui qui est considéré (avec Turgot) comme le père de la science économique.

Lire la suite...
Alexandria Book Library

Retour à la racine > Année 2012

Dictionnaire du libéralisme
Connaissez-vous beaucoup d’ouvrages qui défendent le libéralisme ? La plupart des livres qui paraissent critiquent les idées libérales. Ce qui rend encore plus salutaire et utile cette parution qui devrait éclairer les esprits.
PDF Imprimer
Couverture du livre Dictionnaire du libéralisme
Catégorie: Année 2012
Auteur: Mathieu Laine
Editeur: Larousse
Année: 2012
Visites: 6488
Avis des utilisateurs:  / 1
MauvaisExcellent 
Commentaire
Ecrit par Bogdan Calinescu

Excellente initiative prise par Mathieu Laine. Faire un Dictionnaire pour mieux expliquer le libéralisme, si méconnu et si critiqué en France. Pas moins de 65 contributeurs de tous horizons (parmi eux des membres de l’IREF : Jean-Philippe Delsol, Jacques et Pierre Garello, Nicolas Lecaussin…) expliquent les termes liés au libéralisme, dont la tradition française est plus importante qu’on ne le croit. Plus de 300 entrées dans ce Dictionnaire pour comprendre une philosophie que nos politiques ignorent, caricaturent ou méprisent. La liberté, l’individu, la responsabilité, la concurrence ou la propriété privée sont des notions intemporelles. Encore faut-il donner aux concepts et aux mots toute leur richesse : c’est ce qu’ont fait les contributeurs à ce dictionnaire. Par les temps qui courent, le libéralisme va ressortir des placards. Encore faut-il le connaître, et ne pas vêtir de vieux oripeaux ou des déguisements de cirque.

Grâce à ce Dictionnaire, on ne pourra plus dire : on ne savait pas. Le libéralisme n’est pas un produit d’importation mais il est aussi bien français avec son âge d’or au XIXe siècle (pourquoi cet économiste de génie nommé Bastiat continue à être ignoré en France ?). Il ne faut pas non plus le réduire à sa dimension économique comme le font ses détracteurs. Le libéralisme est bel et bien une philosophie mais ce n’est pas une idéologie. Comme l’a très bien écrit Jean-François Revel, les libéraux ne proposent pas des utopies mais suggèrent des réalités : la liberté individuelle, la concurrence, le libre-échange. Aux hommes de voir si ça leur convient. Benjamin Constant l’écrivait aussi en 1829 : « J’ai défendu quarante ans le même principe, liberté en tout, en religion, en philosophie, en littérature, en industrie, en politique ».

De même, on a tort de considérer le libéralisme comme étant de droite. Les députés libéraux du XIXe siècle étaient assis à gauche dans l’Hémicycle. Le libéralisme n’est pas un conservatisme et encore moins un anarchisme. D’ailleurs, j’ai toujours pensé que seulement un esprit libre et ouvert pourrait être libéral. Comment pourrait-il en être autrement quand on croit dans la nature humaine et dans les libertés individuelles.

Difficile d’insérer tous les mots concernant le libéralisme mais on peut regretter l’absence des notions comme « niche » (fiscale ou sociale), sujet à controverse économique, ou de « think tank » grâce auquel les idées libérales ont beaucoup imprégné la société, surtout aux Etats-Unis.

Date d'insertion: Vendredi, 25 Mai 2012 22:54

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...