Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Pas de sérieuse diminution des dépenses publiques sans réduction du périmètre de l’Etat. Des privatisations généralisées ne nuisent pas à la santé, ni à l’éducation, ni aux communications, ni aux retraites de la population : c’est tout le contraire, comme le prouvent les réformes pratiquées en Allemagne, en Grande Bretagne, en Scandinavie, en Europe Centrale ou au Canada, il est facile, confortable et économique de se passer de l’Etat dans beaucoup de domaines.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

Innovation et destruction créatrice

C’est certainement au titre de sa théorie de l’innovation et de la destruction créatrice que Schumpeter est le plus connu. Il a le mérite de replacer au cœur de l’économie le personnage de l’entrepreneur, totalement oublié depuis Jean Baptiste Say.

Lire la suite...
ONU : Trump nationaliste et Macron supra nationaliste PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 22 Septembre 2017 00:00

Trump est bien Américain : la nation est plus importante que l’Etat, son souverainisme n’exclut pas l’entente avec les autres nations, ensemble et en harmonie. L’ONU ne sert à rien. Macron est bien Français : les Etats doivent se fondre dans un supranationalisme incarné par l’ONU. Mais il en oublie « la France seule » du gaullisme, dont il se prévaut volontiers.

 

La presse française a tout d’abord vanté la chaleur de l’accueil que Donald Trump a réservé à Emmanuel Macron : votre élection est un évènement d’importance mondiale, une révolution qui changera bien des choses désormais, et ce que j’ai vécu à Paris le 14 juillet est pour moi inoubliable. Voilà à peu près ce que le renard a déclaré au corbeau.

Puis vinrent les discours à l’Assemblée Générale de l’ONU. Changement de décor : un Trump agressif, belliqueux, menaçant des foudres américaines la Corée du Nord, l’Iran, le Venezuela, Cuba, et critique sévère de l’ONU, de ses coûts et de son inefficacité, mais un Macron rassurant, lyrique, pacifiste, rappelant les options actuelles (et souvent anciennes) de la diplomatie française. Le divorce est complet sur l’Iran (un pays ouvert et devenu modéré) sur la Syrie (le préalable à un accord est la démission de Bachar El assad) et bien sûr sur la COP 21 (cet accord qui va sauver la planète)

En fait, les deux discours mettent en évidence les divergences sur le concept de nation. L’Américain souhaite rendre à l’Amérique sa grandeur écornée, comme  Reagan il annonce que « l’Amérique est de retour ». La nation peut compter sur l’Etat pour défendre ses intérêts, et Trump déclare que c’est le devoir de tout Etat de penser par priorité aux intérêts de sa nation. En Amérique l’Etat est au service de la nation, la souveraineté est celle de la nation.

En France, dans la version Macron, la nation c’est l’Etat, donc c’est le collège des gouvernants qui est garant de la paix mondiale. Ce collège n’est-il pas l’ONU ? Et notre Président de plaider pour la négociation, pour la compréhension universelle, finalement une ONU qui oourrait ressembler à une vraie Union Européenne, celle dont il a dessiné les contours dans son discours d’Athènes : plus de guerre, plus de frontières. Citoyens du monde, supranationalité humaniste : le rêve au-delà de la réalité. Irénisme contre Cynisme.

 

 
More Articles :

» Quand une discrimination en chasse une autre

C’est aujourd’hui la journée mondiale de la femme. On dénombre actuellement 466 journées mondiales dont 119 ont été officiellement décrétées par l’ONU. En 2018, le calendrier a commencé le 1er janvier avec la journée mondiale de la...

» Cheminots et paysans : quelle réforme ?

On ne parle plus ces jours-ci que de la SNCF et du Salon de l’Agriculture. Il y a deux points communs à ces sujets : d’une part, cheminots et paysans sont en colère ; d’autre part, il est évident qu’il y a urgence et risque de...

» En marche sans bouger

Je suppose que vous avez réagi à l’annonce, vendredi dernier, de l’arrêt de la Cour de Cassation précisant que le conducteur d’un véhicule à l’arrêt, moteur arrêté, pouvait être poursuivi et condamné pour tenir son téléphone...

» 2018 : une obscure clarté

L’étoile des Rois Mages a fait toute la lumière sur l’histoire de l’humanité, elle a indiqué pour les siècles des siècles la voie de l’espoir, de la vérité et de la vie. Aurons-nous une Epiphanie au cours de cette année 2018 ?...

» Ce budget n’est ni réformateur ni libéral

Où est la réforme budgétaire promise et magnifiée aujourd’hui par les nouveaux dirigeants ?  Les dépenses n’ont pas diminué, les impôts n’ont pas vraiment baisse, et quantité d’innovations sont utopiques ou arbitraires. Un budget...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1361 du 25 avril 2018

Editorial : La sueur des autres
Actualité
:
La vraie nature de l’impérialisme américain - Jeunesse et éloquence : Macron a séduit les Américains - Gentils étudiants et méchants CRS
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Pierre Bentata, Les désillusions de la liberté


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...