Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

Science économique, science du comportement 

Ludwig von Mises appartient à « l’école autrichienne d’économie » fondée par Carl Menger, dont il reprend les deux idées majeures : l’individualisme méthodologique (on ne peut comprendre l’économie qu’à partir des décisions prises par les individus), la subjectivité de la valeur (la valeur attribuée à un bien ou service varie avec chaque individu et chaque contexte).

Allant plus loin que son maître de Vienne, Mises fait de la science économique une branche de la « praxéologie », science de « l’agir humain » : comment les hommes se comportent-ils dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie ? Obéissent-ils à une logique immuable et quantifiable (position des purs rationalistes et des inventeurs néo-classiques de l’homo oeconomicus) ? Sont-ils conditionnés par l’histoire (position des historicistes allemands qui entretiennent une violente querelle avec les économistes autrichiens) ? Ou sont-ils simplement guidés par ce qu’ils pensent être leur intérêt, compte tenu des multiples paramètres qui entrent dans leur calcul ? Ceci est la position des classiques libéraux depuis Adam Smith, c’est celle des économistes autrichiens.

Lire la suite...
Signer le communiqué

La liberté, chemin de la renaissance

Après des décennies de stagnation économique, mais aussi de frustrations et de découragement, l'élection présidentielle peut être pour les Français une chance unique de rompre enfin avec ce passé médiocre et destructeur. Mais cette renaissance n'est possible que si l'on rend aux Français leur liberté, cette liberté qui figure comme la première des trois valeurs qui font la devise de la République Française, mais qui a été méprisée par les hommes politiques au pouvoir.

La liberté économique permet de promouvoir l’effort, le talent, l’innovation mis au service de l’ensemble de la communauté ; elle est donc à la base du progrès social et elle seule permet de vaincre la misère. La liberté politique implique de limiter le pouvoir, d'instaurer l’état de droit, de respecter la diversité des opinions. Par contraste, le socialisme et le dirigisme ont creusé les inégalités, appauvrissant les plus pauvres, bloquant l’ascenseur social et multipliant les privilèges et les passe-droits. Malheureusement l’idéologie et la pensée unique ont contribué à la désinformation des Français et sont devenues les relais d’une culture du scandale et de la désespérance.

Par notre engagement au service de la liberté nous avons apprécié le langage de rupture de François Fillon. Il a affirmé avec clarté la nécessité pour notre pays de limiter le cortège d’impôts et de réglementations qui accompagne un prétendu Etat-Providence qui n'est en fait qu'un Etat-Spoliateur. Il a fait le choix de la libre entreprise et du libre échange. Il a rappelé avec courage les racines morales, juridiques et religieuses de notre culture nationale et les dangers du totalitarisme islamique.

Dans ces conditions, nous souhaitons qu'il poursuive avec ardeur et sans compromis une campagne où il apporte un souffle nouveau qui redonne espoir à des millions de Français découragés ; il leur montre la voie de la renaissance et de l’harmonie sociale. Nous invitons ceux des médias qui ont pris François Fillon pour cible à cesser un harcèlement de tous les instants et sous tous les prétextes, à rendre à la démocratie française la mesure et la dignité dont elle a besoin dans ces prochaines semaines décisives pour l’avenir de notre pays et la survie de la liberté, à aider enfin nos compatriotes à retrouver le sens des valeurs qui ont fait notre Histoire et qui ont permis dans le monde l'épanouissement de sociétés prospères, paisibles et heureuses.

Nom (*)
Veuillez renseigner votre Nom
Prénom (*)
Veuillez renseigner votre Prénom
Adresse 1 (*)
Veuillez renseigner votre adresse
Adresse 2
INVALIDINPUT
Code Postal (*)
Veuillez renseigner votre code postal
Ville (*)
Veuillez renseigner votre ville
E-mail (*)
Adresse mail invalide
CAPTCHA CAPTCHA
Votre saisie ne correspond pas aux caractères dans l'image.
Signer

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1330 du 11 juillet 2017


Editorial : La Reconquête

Conjoncture : Taillables et Corvéables à merci

Actualité  : Hambourg : enterrement du G 20 - Les dépenses de Monsieur Hulot - Le service national : Macron relance l’idée de génie - Macron : retour à la baisse immédiate des impôts - Les ordonnances travail présentées à l’Assemblée

Actualité  : Des leaders libéraux ? - A la recherche des intellectuels libéraux - La rentrée de la Nouvelle Lettre


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...