Commandez

Jacques Garello l www.libres.org

Lettre ouverte aux retraités actuels et futurs, cet opuscule est un véritable condensé de tout ce que Jacques Garello a écrit sur le sujet. A lire absolument si vous vous interrogez sur le futur du système des retraites par répartition.

130 pages, 12€

Bulletin de commande

Portait

Le père des néo-classiques

Après la « révolution marginaliste » qui avait pris des allures fort différentes dans les œuvres de Jevons, Walras et Menger, il fallait sans doute le talent pédagogique d’Alfred Marshall pour proposer un schéma d’exposition simple des principes de la science économique.

Lire la suite...
Obama exploite la tuerie d’Orlando PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 15 Juin 2016 00:00

Il ignore la responsabilité de l’islamisme et incrimine le port et la vente d’armes

 

 

Le premier discours prononcé par Barak Obama après la tuerie d’Orlando a choqué plus d’un Américain. Le Président a simplement « oublié » de faire allusion au terrorisme islamique, alors que l’on avait su tout de suite que Daesch avait revendiqué la paternité de cette barbarie. Ce n’était pas la première fois qu’Obama éludait la responsabilité de l’islamisme. Le combat qu’il mène avec application est contre le port et la vente d’armes. Il n’a pas réussi à ce jour à faire supprimer le deuxième amendement de la Constitution Américaine qui autorise les citoyens à posséder des armes et à en faire usage sous leur responsabilité personnelle. On doit le rappeler : la Constitution de la Confédération Helvétique prévoit la même disposition.

Dans cette affaire, on peut se demander si l’interdiction des armes profite aux assassins ou aux victimes. Les assassins pourront toujours trouver toutes les armes qui leur seront nécessaires, tandis que les victimes potentielles sont privées de toute auto-défense. On dira que la police et la justice sont là pour les protéger, mais on mesure aujourd’hui l’impuissance de l’Etat à assurer la sécurité face au terrorisme, et ce n’est pas nouveau. Les Américains pensent aussi que les armes peuvent garantir la liberté contre les abus de pouvoir. Où serait la liberté dans le monde si des hommes et des femmes n’avaient pris les armes ?

Vraisemblablement Obama aura fait monter la cote de Donald Trump : les excès appellent les excès.

En France la tuerie de Magnanville a donné l’occasion à François Hollande d’incriminer avec lucidité et clarté le terrorisme islamique. L’assassin ne s’est pas servi d’une arme de guerre, et chez nous le port et la vente d’armes sont interdits. Une interdiction qui pourrait devenir caduque, sinon dans les textes, du moins dans les faits.

 
More Articles :

» COP 21 : Résistances à Trump

Pourquoi cette unanimité ? Est-elle toujours légitimée ?

» Peste verte, peste rouge

L’heure est à l’international : festival de Cannes, Roland Garros, mais aussi OTAN à Bruxelles jeudi dernier, G7 à Taormina samedi, hier Poutine à Versailles, mais encore hélas lundi dernier à Manchester. 

» Accélération de la croissance mondiale ?

Le point d’interrogation s’impose. Si l’on se réfère au rapport publié la semaine dernière par le Fonds Monétaire International, la croissance mondiale devrait s’accélérer. Mais si l’on détaille les arguments du rapport, cet...

» La majorité de Trump éclate

Les Républicains les plus libéraux rejettent un texte trop accommodant

» Angela Merkel ne se laisse pas impressionner

Elle a tenu tête à Donald Trump, et tiendra face au SPD qui soutient…Macron

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1351 du 7 février 2018

Editorial : En marche sans bouger
Actualité
:
Trump va régler son compte au FBI - L’Etat ne peut empêcher la neige de tomber - Medef : le libéralisme va-t-il s’inviter dans les élections ? - La Corse ouvrira l’ère d’une République Fédérale
Connaissance du libéralisme :
Entre riches et pauvres l’écart se creuse



Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...