Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Lettre hebdomadaire (40 numéros) qui est dans sa 31ème année : c’est le commentaire libéral de l’actualité économique, sociale et politique, en toute indépendance. C’est aussi une source d’information sur les idées de la liberté dans le monde entier. Editorial de Jacques Garello, chronique de conjoncture de Jean Yves Naudet, rubriques d’actualité, revue des livres, dossiers.

8 pages, Abonnement électronique (format pdf) 40 € (40 numéros par an)

Bulletin d'abonnement

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...
Obama exploite la tuerie d’Orlando PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 15 Juin 2016 00:00

Il ignore la responsabilité de l’islamisme et incrimine le port et la vente d’armes

 

 

Le premier discours prononcé par Barak Obama après la tuerie d’Orlando a choqué plus d’un Américain. Le Président a simplement « oublié » de faire allusion au terrorisme islamique, alors que l’on avait su tout de suite que Daesch avait revendiqué la paternité de cette barbarie. Ce n’était pas la première fois qu’Obama éludait la responsabilité de l’islamisme. Le combat qu’il mène avec application est contre le port et la vente d’armes. Il n’a pas réussi à ce jour à faire supprimer le deuxième amendement de la Constitution Américaine qui autorise les citoyens à posséder des armes et à en faire usage sous leur responsabilité personnelle. On doit le rappeler : la Constitution de la Confédération Helvétique prévoit la même disposition.

Dans cette affaire, on peut se demander si l’interdiction des armes profite aux assassins ou aux victimes. Les assassins pourront toujours trouver toutes les armes qui leur seront nécessaires, tandis que les victimes potentielles sont privées de toute auto-défense. On dira que la police et la justice sont là pour les protéger, mais on mesure aujourd’hui l’impuissance de l’Etat à assurer la sécurité face au terrorisme, et ce n’est pas nouveau. Les Américains pensent aussi que les armes peuvent garantir la liberté contre les abus de pouvoir. Où serait la liberté dans le monde si des hommes et des femmes n’avaient pris les armes ?

Vraisemblablement Obama aura fait monter la cote de Donald Trump : les excès appellent les excès.

En France la tuerie de Magnanville a donné l’occasion à François Hollande d’incriminer avec lucidité et clarté le terrorisme islamique. L’assassin ne s’est pas servi d’une arme de guerre, et chez nous le port et la vente d’armes sont interdits. Une interdiction qui pourrait devenir caduque, sinon dans les textes, du moins dans les faits.

 
More Articles :

» COP 21 : Résistances à Trump

Pourquoi cette unanimité ? Est-elle toujours légitimée ?

» Peste verte, peste rouge

L’heure est à l’international : festival de Cannes, Roland Garros, mais aussi OTAN à Bruxelles jeudi dernier, G7 à Taormina samedi, hier Poutine à Versailles, mais encore hélas lundi dernier à Manchester. 

» Accélération de la croissance mondiale ?

Le point d’interrogation s’impose. Si l’on se réfère au rapport publié la semaine dernière par le Fonds Monétaire International, la croissance mondiale devrait s’accélérer. Mais si l’on détaille les arguments du rapport, cet...

» La majorité de Trump éclate

Les Républicains les plus libéraux rejettent un texte trop accommodant

» Angela Merkel ne se laisse pas impressionner

Elle a tenu tête à Donald Trump, et tiendra face au SPD qui soutient…Macron

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1341 du 15 novembre 2017

Editorial : La voix de son maître
Actualité
:
Y = C+I+ [X-M]  - Refondation sur un socle boîteux  - Que se passe-t-il à Riyad ? - Merkel-Macron : front commun à la COP 23
Connaissance du libéralisme :
La transmission de la propriété
Lu pour Vous :
La tyrannie de la redistribution


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...