Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Lettre hebdomadaire (40 numéros) qui est dans sa 31ème année : c’est le commentaire libéral de l’actualité économique, sociale et politique, en toute indépendance. C’est aussi une source d’information sur les idées de la liberté dans le monde entier. Editorial de Jacques Garello, chronique de conjoncture de Jean Yves Naudet, rubriques d’actualité, revue des livres, dossiers.

8 pages, Abonnement électronique (format pdf) 40 € (40 numéros par an)

Bulletin d'abonnement

Portait

Pourquoi la croissance de l’Etat ?

Au début du 20ème siècle, Adolph Wagner avait formulé une « loi économique » : les dépenses publiques occupent une proportion croissante du produit national. Une nation plus civilisée appelle un Etat plus dispendieux.

Lire la suite...
Quand le peuple se révolte contre la Providence PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 28 Février 2017 00:00

Le peuple juif se révoltait contre Dieu, aujourd’hui l’Etat a remplacé Dieu

 

Les textes soumis à la réflexion des catholiques dimanche dernier sont révélateurs de ce que les peuples attendent de la Providence. Isaïe (49 14-15) : Jérusalem disait « Le Seigneur m’a abandonnée, mon Seigneur m’a oubliée ». L’Evangile (Mathieu, 6 24-34) « Vous ne pouvez servir à la fois Dieu et l’Argent ». Il ne s’agit pas de nier l’utilité de l’échange monétaire, mais de rappeler que l’amour de Dieu doit être plus fort que le goût de la richesse. De la sorte, nombreux sont ceux qui en veulent à Dieu parce qu’ils n’ont pas l’argent qu’ils voudraient. Jésus leur enseigne que l’homme ne doit pas être obsédé par sa vie matérielle au point d’en oublier Dieu. Mais la tentation est toujours forte de s’en prendre à la Divine Providence, que l’on pense injuste et insuffisante.

Il est vraisemblable que ces textes devraient être actualisés, puisque le peuple a tendance à se révolter contre la nouvelle Providence, celle de l’Etat. Il n’est pas surprenant que certains cessent d’adorer l’Etat parce qu’il n’est pas assez généreux avec eux. Le nouveau christianisme des socialistes leur avait pourtant enseigné que Dieu appartenait à une époque révolue et que la manne devait désormais venir de l’Etat, organe suprême de la société scientifiquement organisée. Impardonnable, l’Etat manque à ses devoirs de Providence.

 
More Articles :

» Macron : Empathique et Emphatique

Empathique : il s’est adressé à de nombreuses catégories de Français en comprenant leur inquiétude, leurs besoins, en les remerciant et les encourageant à faire un effort salutaire pour tous. Emphatique : il a grossi démesurément les...

» Etat Providence et culture

Comment la culture française a été détruite par le marxisme

» A quoi servent les riches

Ils servent à diminuer le nombre de pauvres. Voilà un théorème qui devrait mettre fin au grand débat de l’heure : le budget 2018 est-il un budget conçu pour les riches ? Ce débat est déplacé, au moment où les fléaux du chômage et du...

» Pourquoi les Français n’aiment pas les réformes

Jupiter est par nature olympien. Il devait donc s’adresser aux humains du haut du Parthénon. L’héroïsme politique s’exprime plus facilement à Athènes, aujourd’hui ville de Tsipras, symbole de la démocratie européenne.  

» Le héro auto-proclamé

« Nous devons renouer avec l’héroïsme politique » : la couverture du Point, déjà riche du portrait de notre Président, s’enlumine de cette phrase extraite de l’interview-fleuve donnée au bon peuple par Emmanuel Macron en cadeau de...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...