Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Etes-vous adeptes et satisfaits de la pensée unique ? Ces portraits montrent l’extrême richesse de l’histoire de la pensée économique, d’Adam Smith à nos jours. Ils vous font découvrir les permanences (les problèmes économiques) et les oppositions (les doctrines économiques).
Dépenses publiques et impôts d’un côté, ou libre échange et libre entreprise de l’autre : ce débat actuel s’est noué avec Say et Malthus, se poursuivant entre Bastiat et Marx, puis aux 20ème siècle par Keynes et Hayek – par exemple.

48 pages, 22 portraits, 5€

Bulletin de commande

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...
Le premier Forum à Marseille PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 21 Juin 2013 00:00

Le premier forum à Marseille

Blason de Marseille

Mercredi 3 Juillet

De 18h30 à 20 h

A la Maison du Bâtiment

344, Boulevard Michelet 13008

L’impôt tue l’emploi : la flat tax le crée

Maître Jean Philippe Delsol

Le forum sera animé par Jacques Garello

Après Grenoble, Aix en Provence, Paris, voici un nouveau forum organisé dans une grande ville. Peu à peu le réseau libéral se tisse, invitant la société civile à se rencontrer et à débattre sur un programme de réformes que la société politique devra tôt ou tard accepter.

La réforme fiscale est l’une des priorités. Un pays ne peut survivre avec près de 50 % du PIB de prélèvements obligatoires (en augmentation de 25 milliards cette année) et 58 % de dépenses publiques. L’impôt français est anti-économique, anti-social et anti-moral. Il décourage les gens les plus dynamiques et les plus entreprenants, les emplois disparaissent et le pouvoir d’achat diminue, tandis que l’argent public se gaspille au détriment de tous.

Tout cela est hélas bien connu. Ce qui l’est moins, c’est la solution qui s’impose dans la situation actuelle, c’est l’ensemble des réformes pratiquées avec succès dans de nombreux pays. Au cœur de ces dispositifs se trouve l’impôt à taux unique (ou flat tax) : le même impôt pour tous, pour tout et pour toujours. La flat tax est un impôt proportionnel, qui s’applique à toutes les opérations économiques sans discrimination, sans niche, et qui ne change pas avec l’humeur ou la couleur des gouvernants. 24 pays au monde l’ont adopté, avec des modalités variables.

Jean Philippe Delsol est sans doute l’un de ceux qui en France connaissent le mieux la flat tax. Avocat fiscaliste, il est administrateur de l’ALEPS et de l’IREF (Institut de Recherches Economiques et Fiscales) ; il a préfacé (avec le Pr Pierre Garello) le livre des inventeurs de la flat tax, Robert Hall et Alvin Rabushka (celui-ci a été le conseiller de Ronald Reagan pour la réforme fiscale qui a valu aux Américains 20 ans de croissance ininterrompue).

Vous aussi, apportez vos idées, et exprimez-les dans un débat ouvert, qui annoncera sans doute d’autres forums des libertés à Marseille.

Ce forum est réalisé en partenariat avec l’ALEPS, l’IREF, Contribuables Associés et Students for Liberty.

Places limitées. Participation aux frais 5 euros (pot de l’amitié offert), gratuité pour les étudiants. Informations et inscriptions ALEPS …. BP Aix et tél. 04 42 90 85 27.

 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1341 du 15 novembre 2017

Editorial : La voix de son maître
Actualité
:
Y = C+I+ [X-M]  - Refondation sur un socle boîteux  - Que se passe-t-il à Riyad ? - Merkel-Macron : front commun à la COP 23
Connaissance du libéralisme :
La transmission de la propriété
Lu pour Vous :
La tyrannie de la redistribution


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...