Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Ce livret destiné à des militants libéraux avait deux objectifs : d’une part, rappeler le contenu du contrat que des candidats libéraux devraient passer avec les électeurs, d’autre part, imaginer deux scénarios de l’alternance : la gauche reconduite en 2002 et en 2007, mais devenue libérale, ou la droite au pouvoir en 2002 et pour longtemps. En fait, la droite a gagné en 2002, mais le scénario « Thatcher » n’a jamais fonctionné, et la gauche reprend le pouvoir en 2012 !

21 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

L’échange base de la richesse des nations

C’est le message essentiel de celui qui est considéré (avec Turgot) comme le père de la science économique.

Lire la suite...
DECEMBRE : LES LIBERAUX ENTRENT EN CAMPAGNE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Lundi, 27 Novembre 2006 01:00
 Patchwork électoral

Les partis sont en campagne. Les uns et les autres ont présenté quelques brouillons de programme. Ils ont un air de déjà vu, et même ceux qui à droite comme à gauche proclament leur désir de renouveau et de rupture ne brillent ni par leur originalité ni par leur clarté. Comme d’habitude il s’agit d’un patchwork électoral, destiné à attirer un électorat composite. Difficile d’avoir en même temps les voix des fonctionnaires, des entrepreneurs, des retraités et des jeunes. Faute de vision, les candidats ont pour l’instant des contorsions.

Tel n’est pas le cas des libéraux. Nous sommes aujourd’hui en mesure d’énumérer et d’expliquer les réformes qui s’imposent pour sortir le pays de la faillite économique, du désordre social et de la ruine morale.

J’écrivais il y a quelques semaines : « Les libéraux entendent alerter les électeurs et les candidats au cours des mois à venir. Les Français courent aujourd'hui des risques dont ils ne sont pas tous, ou pas toujours, conscients. Peut-on s'accommoder d'une société où la vraie "fracture sociale " est entre public et privé, entre privilégiés et assujettis ? Peut-on trouver une solution au dramatique problème de l'immigration et de l'intégration sans refondre le système de protection sociale, sans donner aux valeurs de civilisation la place qu'elles devraient avoir dans les écoles et les médias ? Peut-on sacrifier la jeunesse en la préparant au chômage, au nivellement, et au paiement d'une énorme dette publique et sociale contractée par les aînés ? Peut-on réduire les futurs retraités à la misère ? »

Si nous proposons à l’attention des électeurs et des candidats un « Guide », c’est parce que nous sommes nous-mêmes guidés par une vision d’espoir pour les Français : celle d’un société de liberté, de responsabilité et de dignité de la personne humaine.  

Au mois de décembre, nous allons nous lancer dans une série de rencontres et de manifestations qui n’auront sans doute pas le relais des médias – la conspiration du silence fonctionne bien – mais qui pourront mobiliser vos esprits et vos énergies.

Dès le 7 décembre  je vous donne rendez-vous pour le grand colloque organisé par l’ALEPS, l’IREF et Contribuables Associés sur le thème de l’Explosion des Impôts Locaux. Je vous en ai déjà parlé : il s’agit, à partir du récent ouvrage de Gérard BRAMOULLE, de décrire les abus et la faillite des finances locales en France, mais aussi de voir où en sont nos partenaires européens dans ce domaine. Ce n’est pas seulement une question de facture à payer pour le contribuable, c’est un choix politique fondamental qui répartit les pouvoirs entre l’Etat et les collectivités locales. Ce qui est en cause, c’est le jacobinisme. Je ne crois pas que les candidats nous en parleront beaucoup, c’est un sujet qui fâche ! Nous, nous pouvons en parler et nous élever contre cette marche incessante et suicidaire à la centralisation, à la bureaucratie des administrations nationales, au poids qu’y occupent les syndicats, à la disparition des libertés communales. Dans cette lettre vous aurez tous les détails sur cette rencontre. 

Le 12 décembre sera une grande fête pour les libéraux. Nous célèbrerons en effet les quarante ans de l’ALEPS. Créée le 10 décembre 1966 par André ARNOUX, un industriel désireux de soutenir la pensée libérale, dans laquelle il voyait non seulement le meilleur rempart contre le marxisme, mais aussi la meilleure façon de motiver les hommes dans l’entreprise et d’annihiler le mythe de la lutte des classes, l’ALEPS devait poursuivre son œuvre à travers des réalisations majeures. Les Semaines de la Pensée libérale, la formation du groupe des Nouveaux Economistes, le Grand Prix du Livre Libéral, les Universités d’Eté de la Nouvelle Economie, et enfin et non le moindre le site libres.org et… la Nouvelle Lettre. Nous fêterons d’ailleurs le numéro 900 de cette Nouvelle Lettre. Nous fêterons enfin la présentation au grand public du Guide du Candidat, dans sa nouvelle édition, plus complète que la précédente. Pour ceux qui ne pourraient pas attendre si longtemps, j’indique que dès à présent existe un site qui présente le guide, dont l’adresse est bien simple : www.guideducandidat.org Ce site est aussi un portail vers les principaux partenaires de l’ALEPS, avec qui le Guide a été préparé et rédigé : Contribuables Associés, IFRAP, IREF, Liberté Chérie.

Je ne sais pas où nous mènera cette campagne. Peut-être nos candidats, pourtant « aux écoutes » comme ils le prétendent, feront-ils la sourde oreille. Peut-être réviseront-ils quelques unes de leurs positions. Plus vraisemblablement ils donneront des apaisements et feront des promesses qu’ils trahiront dès le lendemain des élections, comme d’habitude.

Mais nous, les libéraux, nous, de la société civile, nous aurons fait notre devoir de citoyens majeurs dans une démocratie véritable : dire ce que nous désirons, et faire valoir nos bulletins de vote. Le vrai choix n’est pas entre gauche et droite, ni entre un candidat et un autre, il est entre la révolution libérale ou le chaos. Le chaos peut être évité.

 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1361 du 25 avril 2018

Editorial : La sueur des autres
Actualité
:
La vraie nature de l’impérialisme américain - Jeunesse et éloquence : Macron a séduit les Américains - Gentils étudiants et méchants CRS
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Pierre Bentata, Les désillusions de la liberté


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...