Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Si le libéralisme n’est pas assez attractif dans notre pays, c’est qu’il n’est pas connu. Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé.
Ce livret rétablit la vérité : non le libéralisme n’est pas la loi du plus fort, non la propriété n’est pas le vol, non l’intérêt personnel n’est pas l’égoïsme, non l’inégalité n’est pas l’injustice, etc. Au contraire, le libéralisme a une dimension éthique : c’est une doctrine de la dignité de la personne humaine et de l’harmonie sociale.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

Le père des néo-classiques

Après la « révolution marginaliste » qui avait pris des allures fort différentes dans les œuvres de Jevons, Walras et Menger, il fallait sans doute le talent pédagogique d’Alfred Marshall pour proposer un schéma d’exposition simple des principes de la science économique.

Lire la suite...
Mariage pour tous : le « passage en force » a été bien organisé PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Mercredi, 24 Avril 2013 00:00

Mais il est sans lendemain et prépare une « société de violence »

C’est en tous cas l’opinion du cardinal André Vingt Trois, qu’il a exprimée dans son dernier discours en qualité de Président de la Conférence des Evêques de France, mission qui échoit désormais à Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille.

Et, de fait, le gouvernement a tout fait pour prendre l’opposition de court. Avant le projet de loi, il n’y avait eu ni concertation ni débat, et les médias aux ordres s’étaient arrangés pour ne donner la parole qu’avec parcimonie aux défenseurs de la famille et de l’enfance. Les rendez-vous de la « Manif pour tous » n’ont jamais été annoncés et les comptes-rendus ont été le plus souvent tendancieux. Mais le comble a été l’accélération de la procédure parlementaire : le Sénat saisi à la hâte, et maintenant l’Assemblée qui se réunit pour ne rien changer au texte du Sénat, de sorte que la loi pourrait être adoptée dès mercredi prochain. Lundi soir dernier, en Commission des Lois, la majorité de gauche a obtenu que tous les amendements soient repoussés. Ainsi la Manif pour tous qui visait le rassemblement géant en mai a-t-elle été court-circuitée. La parade n’a pas tardé : ministres et députés de gauche auront à subir un harcèlement permanent dans toutes les semaines à venir. Comme dit le cardinal « on peut se simplifier la vie un moment », mais à terme on prépare une société de violence.

Monseigneur Vingt Trois a très clairement dénoncé l’arbitraire du législateur quand il ignore délibérément l’éthique de la société occidentale : « Nous ne devons plus attendre des lois civiles qu’elles défendent notre vision de l’homme ». Les Chrétiens, ajoute-t-il, ne doivent pas s’abriter derrière le « conformisme social », ils doivent exiger que soit reconnue leur « différence ». Dans une société où les hommes sont condamnés à « l’uniformité officielle » les frustrations de l’expression personnelle mènent à la violence. Pour autant, la lutte n’est ni politique, ni idéologique, elle est religieuse et morale. Elle implique une responsabilité personnelle, un comportement exemplaire.

« Nous ne pouvons pas rester muets devant les périls ». Le cardinal nous invite ainsi à témoigner et à marquer notre détermination.

 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...