Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

 

Economiste classique

Contresens sur la valeur travail

Adam Smith avait créé une ambiguïté en juxtaposant trois lectures de la valeur travail : travail incorporé, travail épargné, travail échangé. Ricardo va lever l’incertitude en choisissant la valeur du travail incorporé, malheureusement la mauvaise !

Lire la suite...
L’encyclique sur l’environnement est annoncée ! PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 03 Juin 2015 00:00

En avance sur le calendrier prévu, « Laudato si » sera publiée le 16 juin

 

 

C’est le directeur de la Librairie éditrice vaticane qui l’a annoncé vendredi dernier. L’encyclique sur « l’écologie humaine », entièrement rédigée de la main du Pape François, sera publiée pour la première fois en italien. Certes elle a été inspirée par les travaux du Conseil Pontifical Justice et Paix et nous avons exprimé la semaine dernière les craintes que nous inspire le dernier rapport issu de cette officine. Mais la volonté du Pape est d’aller plus vite et plus loin, il se propose même de participer à la Conférence de Paris (cette initiative personnelle était tout à fait imprévue).

Le Pape François est très inspiré par son saint patron François d’Assise, l’ami de la nature et des animaux. Le Pape estime qu’il y a une « responsabilité des chrétiens de répondre à la première création de Dieu », ils ne sauraient donc se taire sur les problèmes écologiques et ne peuvent laisser le monopole de la recherche aux Verts.

Toute la question est de savoir si la bonne approche chrétienne est celle de la solidarité avec les pauvres. Certes François d’Assise était le petit frère pauvre (Poverollo) mais au treizième siècle le développement économique était juste émergent, bien que Saint Thomas d’Aquin ait déjà traité de la propriété, du commerce, et même de la finance (assouplissant la prohibition du taux d’intérêt). Aujourd’hui, lutter contre la pauvreté semble prioritaire, et l’enrichissement des plus pauvres grâce au développement économique ne choque pas les contemporains, ni même les papes, tels Saint Jean Paul II et Benoît XVI. Associer écologie et pauvreté risque donc de déboucher aux mêmes conclusions que celles des Verts !

 
More Articles :

» Parole légère et infondée

Ainsi notre ministre de l’Education Nationale juge-t-elle les propos du Pape

» Mère Theresa

La charité pratiquée comme sainte mission

» François et Hollande

La visite du Président au Souverain Pontife semble très électorale

» Dieu est miséricorde

Le Pape François donne une interview : miséricorde ou repentir ?

» Synode : une conclusion « jésuite »

Laxisme ou miséricorde ? C’est « l’évêque de Rome » qui tranchera

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...