Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Si le libéralisme n’est pas assez attractif dans notre pays, c’est qu’il n’est pas connu. Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé.
Ce livret rétablit la vérité : non le libéralisme n’est pas la loi du plus fort, non la propriété n’est pas le vol, non l’intérêt personnel n’est pas l’égoïsme, non l’inégalité n’est pas l’injustice, etc. Au contraire, le libéralisme a une dimension éthique : c’est une doctrine de la dignité de la personne humaine et de l’harmonie sociale.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

L’intérêt général, fruit des intérêts personnels

Turgot partage sans doute avec Adam Smith la paternité de la science économique ; contemporains, les deux hommes n’ont cessé de correspondre et de s’influencer mutuellement. Puisque l’économie se ramène au jeu de l’échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d’intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d’en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l’imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C’est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques.

Lire la suite...
Après les commémorations, vive la routine PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 13 Janvier 2016 00:00

Dialogue social, croisade écologique : retour avec plaisir à la France profonde

 

 

Cette semaine anniversaire aura été épuisante : les pauvres autorités publiques, Hollande en tête, n’ont pas ménagé leur peine (à tous les sens du mot). Difficile de faire la part de la sincérité et du souvenir, et celle du calcul politique et de l’idéologie.

Le thème de l’Union Nationale, de la république retrouvée, de la fraternité renaissante, a été largement développé dans nombre de médias, au point que certains ont même souhaité la constitution d’un gouvernement d’union nationale !

Nous voici dont revenus au paysage familier de la France réconciliée.

On aura retrouvé avec plaisir les Verts, les paysans et les tracteurs de Notre Dame des Landes : paralysie d’une ville, affrontements violents avec les forces de l’ordre, retour en force des slogans écologistes. Flash back sur la COP 21, que tout le monde avait oublié. Maintenant on va revenir au vrai problème, celui de la planète, et Nicolas Hulot l’a déclaré : finie la récréation, les Verts vont se remettre en action.

On aura retrouvé avec un plaisir presque égal le dialogue social entre patronat et syndicats, sous l’œil protecteur du gouvernement qui inverse la courbe. Alors que tous les gens sensés et toutes les expériences étrangères  démontrent que la flexibilité du marché du travail est une condition préalable à la reprise de l’emploi, nos braves syndicalistes, qui avaient perdu ces dernières semaines plusieurs heures de présence médiatique, au profit des terroristes et des écologistes, peuvent entonner leur cantique sur les droits des travailleurs, qui interdisent tout amendement au code du travail. L’idée du contrat de travail « agile » est pourtant bien modérée par rapport à ce qu’il faudrait faire, mais nos braves syndicalistes n’en veulent pas. Comme ils ne veulent pas non plus de l’illusoire plan de formation, mais il est vrai que les l’usine à gaz prévue par le gouvernement, avec une répartition des financements et des responsabilités entre pas moins de sept bureaucraties différentes, ne satisfait personne.

Enfin le clou de la rentrée est la primaire à gauche, avec à sa tête le célèbre Piketty et l’éternel Dany. Ca fait du bien de se retrouver entre soi, le soir au coin du feu, dans un hiver enfin neigeux et rigoureux. Vive la routine !

 
More Articles :

» Le désordre n’est pas seulement dans la rue

Il est également dans les esprits…

» Les grèves : ce qu’il en coûtera

On les appelle « mouvements sociaux ». Il ne s’agit pas de mouvements puisque toute activité cesse, et ils ne sont pas sociaux puisqu’ils nuisent à la société. Les grèves, puisqu’il faut les appeler par leur nom, sont le sport favori...

» Le recul du gouvernement : est-ce si grave ?

Le débat n’est pas clos et l’avancée était minime

» La semaine prochaine : grand’messe d’enterrement

Obsèques de la réforme du Code du Travail et du pacte de responsabilité

» Encouragement aux Petites entreprises

Petites et Moyennes Entreprises, et Très Petites Entreprises : elles ont la sympathie des princes qui nous gouvernent. Elles seraient le terreau de la croissance française et le ferment de la reprise en cours ; elles créeraient des emplois....

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...