Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

D’Aristote à René Girard, ils ont abordé les thèmes de l’éternel humain : la nature de l’homme, son destin, sa conscience, la liberté, le pouvoir, la religion, la vie, la vérité, etc. Dans une société où le paraître l’emporte largement sur l’être, se rapprocher des philosophes nous aide à retrouver ce qui importe à long terme, ce qui est le fond de notre humanité et ce qui donne valeur à notre liberté.

64 pages, 30 portraits, 5€

Bulletin de commande

 

Portait

L’omniscience de Karl Marx

Le succès de Karl Marx tient sans doute au fait qu’il donne une réponse complète (fût-elle fallacieuse) à tous les mystères de la vie des hommes en société. Il parcourt – superficiellement - toute la connaissance scientifique de son époque.

Lire la suite...
Panama : un scandale bienvenu PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mercredi, 30 Mars 2016 00:00

Attaque en règle contre la mondialisation, contre les riches, contre la finance

 

 

Voilà aussi de quoi faire l’affaire de Hollande.

Qu’il existe un argent sale et qu’on puisse le conserver salement, ce n’est pas nouveau, même si c’est scandaleux. Qu’il existe un capitalisme de connivence fait de l’alliance entre monde des affaires et classe politique, ce n’est pas nouveau, même si c’est scandaleux. Qu’il existe des techniques financières et juridiques qui défient les frontières et les Etats, ce n’est pas nouveau, mais est-ce réellement scandaleux ?

Dans cette affaire de Panama, il y a sûrement scandale, mais aussi mystère. D’abord quel est ce réseau ICIJ de 370 « journalistes d’investigation », de 107 médias dans 70 pays qui depuis un an travaille sur 11,5 millions de documents sans que la moindre information ne transpire ? Ensuite, pourquoi le laboratoire français de l’ICIJ est-il situé au Monde où quinze journalistes n’ont cessé de mener leurs recherches dans le plus grand secret ? Et encore pourquoi Bercy a-t-il rayé Panama de la liste des paradis noirs depuis six ans ? Et enfin, pourquoi en profiter pour déconsidérer le seul Front National ?

Derrière le mystère, derrière le scandale, il y a peut-être une opération bien orchestrée, qui servirait les desseins des très nombreux ennemis de la mondialisation, des riches, de la finance. La mondialisation est en cause, on insiste sur les finances « off shore » : placer son argent là où l’on veut, quelle infamie ! Les riches sont en cause, ils ne se reconnaissent aucun devoir à l’égard de leur nation, ils défient les lois. La finance est en cause, car sa gloutonnerie lui ôte tout scrupule, les cabinets d’experts fiscaux et les comptes bancaires secrets permettent tous les montages.

Dès lors, la voie est libre pour les Etats de se draper dans leur dignité, d’assimiler optimisation fiscale ou exil fiscal à de la fraude, de justifier et l’enfer fiscal qu’ils font subir et l’harmonisation fiscale au sein de l’Europe voire du monde entier. C’est ce que l’on pourra constater dans les semaines à venir. Voilà aussi de quoi réunir la gauche éclatée.

 
More Articles :

» 2018 : une obscure clarté

L’étoile des Rois Mages a fait toute la lumière sur l’histoire de l’humanité, elle a indiqué pour les siècles des siècles la voie de l’espoir, de la vérité et de la vie. Aurons-nous une Epiphanie au cours de cette année 2018 ?...

» 1 $ = 1 €

Sur le marché des changes la parité entre dollar et euro ne s’était pas vue depuis 2.003 !La semaine dernière nous avons évoqué le spectre de la crise de l’euro à la suite de la chute du gouvernement Renzi et des risques de faillite des...

» Sed quis custodiet custodies ipsos ?

 « Mais qui gardera les gardiens eux-mêmes ? » La célèbre interrogation de Juvenal est d’actualité chaque fois que les gardiens se mettent à refuser de garder. Je l’avais évoquée en 1958 à la veille de la chute de la 4ème...

» Le social tue le social

La formule de Pierre Gattaz a fait mouche.D’une part, elle traduit sans doute le désir du MEDEF de sortir d’un sommeil politique prolongé. Les institutions patronales ne peuvent plus faire l’impasse sur le choix de société, et il est...

» Le discrédit de la classe politique

Les méandres de la position gouvernementale autour de la loi travail jettent un discrédit de plus sur nos dirigeants actuels. Un sentiment populaire se renforce : on ne saurait attendre rien de bon de cette classe politique, incapable d’avoir...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...