Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

La modernité de Bastiat

Les tout derniers développements de la science économique se trouvent entières dans l’œuvre de Bastiat : il a été précurseur de l’école du « public choice » (Buchanan), de l’analyse des institutions (Hayek), de la théorie des droits de propriété (Alchian, Demsetz).

Lire la suite...
Gardons la foi PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mardi, 20 Décembre 2016 00:00

J’ai volontairement place cette dernière Lettre de l’année sous le signe de la foi. D’abord parce que Noël est pour les Chrétiens la promesse de tous les renouveaux.

 

Notre religion a introduit dans l’histoire de l’humanité une rupture déterminante. Le Christ est né pour sauver les hommes victimes de leurs erreurs, de leur orgueil, en se faisant victime lui-même, en rompant ainsi avec l’idée du bouc-émissaire qui devait évacuer la violence sociale mais n’aboutissait qu’à dresser les uns contre les autres, au prétexte que les malheurs devaient bien venir de quelque personne, de quelque nation, de quelque race. C’est la loi de l’amour qui s’est substituée à la loi de l’affrontement. Si la rupture a été annoncée par la naissance de Jésus, elle a mis des siècles à entrer dans les mœurs, car l’homme est faillible, et la violence bestiale est plus facile que l’amour humain. D’ailleurs la prédication de la haine n’a pas cessé avec le christianisme. Mais une foi solide nous a été donnée par la grâce de l’Enfant Jésus et le souffle de l’Esprit Saint, et la Vérité vaincra.

J’ai une autre raison de parler de la foi, et d’inciter tous les hommes et les femmes de bonne volonté à la garder. C’est qu’un espoir libéral est né au mois de novembre. Des doutes sérieux naissent chaque jour sur ce qu’il adviendra de la rupture annoncée par un homme de convictions, qui nous est apparu tel en tout cas. Pour que l’année nouvelle nous apporte ce que nous attendons en vain depuis non pas plus de deux mille ans, mais plus d’un siècle à coup sûr, il nous faut agir, et pour agir il faut y croire.

Voilà pourquoi la plupart des pages de cette Nouvelle Lettre un peu hors série sera surtout faite des idées qui ont marqué ce cinquantenaire de l’ALEPS. Vous y trouverez une esquisse de synthèse libérale des évènements passés, mais aussi des perspectives actuelles. Pour moi, je n’ai aucune difficulté à garder la foi libérale : c’est vous qui me la donnez, parce que vous êtes mes lecteurs assidus et mes soutiens fidèles. Je vous en remercie.

A l’an què ven.

 
More Articles :

» Yannick Jadot, candidat des Verts

Cet « inconnu » est en fait un chevronné de la politique

» Eclairer le chemin

Abordons cette année nouvelle avec la lucidité et la détermination voulues.La lucidité nous rappelle que 2016 sera décisive parce que le débat d’idées s’ouvrira enfin, à la veille d’un véritable choix de société. Trois quarts des...

» Liberté et Sécurité

Le débat est engagé : peut-on assurer la sécurité des citoyens sans porter atteinte à leur liberté ? Ce débat est légitime, les meilleurs penseurs libéraux, de Bastiat à Hayek, l’ont abordé et l’ont résolu, tout en insistant...

» La peur ou la foi

Après ces journées de deuil où nous avons offert notre sympathie et nos prières aux victimes et à leurs familles, nous avons un choix décisif à faire pour réagir à la barbarie. Le choix est entre la peur ou la foi. Avec le recul de...

» Quelle laïcité ?

Il y aura un « après 11 janvier », nous dit-on. La « marche républicaine » ouvrirait une ère nouvelle, la barbarie devrait être anéantie, l’union nationale devrait se prolonger. Qui ne se réjouirait de telles perspectives ? Mais je...

Flashes du jour

Mise en examen de Pénélope Fillon

Fort heureusement, la mise en examen de Pénélope Fillon, à la suite d’une instruction « à charge » et d’une « célérité inhabituelle » (Me Cornut-Gentil) a eu peu d’écho puisque les médias ont été occupés à commenter : le choix de Valls, la lettre de divorce des Anglais avec l’UE, la défaite de la France face à l’Espagne.

 

Lire la suite...
 
Manuel Valls votera Macron

(Bourdin, 8 :30) : ce n’est pas un ralliement (dont visiblement Macron déclare n’avoir rien à faire, il reste le « maître de l’horloge »), mais un devoir national pour barrer la route à Marine Le Pen.

 

Lire la suite...
 
L’île de la Guyane

Macron a évoqué « l’île de Guyane » : ignorance ou lapsus ? A trop parler on finit par dire n’importe quoi. Voilà de quoi inspirer confiance !

 

Lire la suite...
 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1312 du 14 mars 2017


Editorial : L’illusionniste

Conjoncture : Le CAC à 5000 : reprise ou bulle ?

Actualité  :Angela Merkel ne sa laisse pas impressionner - Ecosse, Irlande : les dégâts collatéraux du Brexit - Quelles leçons des élections aux Pays-Bas ?

Spécial présidentielles  : La campagne serait-elle enfin commencée

Actualité libérale  : Davantage présents dans la campagne

Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...