Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Si le libéralisme n’est pas assez attractif dans notre pays, c’est qu’il n’est pas connu. Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé.
Ce livret rétablit la vérité : non le libéralisme n’est pas la loi du plus fort, non la propriété n’est pas le vol, non l’intérêt personnel n’est pas l’égoïsme, non l’inégalité n’est pas l’injustice, etc. Au contraire, le libéralisme a une dimension éthique : c’est une doctrine de la dignité de la personne humaine et de l’harmonie sociale.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

Science économique, science du comportement 

Ludwig von Mises appartient à « l’école autrichienne d’économie » fondée par Carl Menger, dont il reprend les deux idées majeures : l’individualisme méthodologique (on ne peut comprendre l’économie qu’à partir des décisions prises par les individus), la subjectivité de la valeur (la valeur attribuée à un bien ou service varie avec chaque individu et chaque contexte).

Allant plus loin que son maître de Vienne, Mises fait de la science économique une branche de la « praxéologie », science de « l’agir humain » : comment les hommes se comportent-ils dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie ? Obéissent-ils à une logique immuable et quantifiable (position des purs rationalistes et des inventeurs néo-classiques de l’homo oeconomicus) ? Sont-ils conditionnés par l’histoire (position des historicistes allemands qui entretiennent une violente querelle avec les économistes autrichiens) ? Ou sont-ils simplement guidés par ce qu’ils pensent être leur intérêt, compte tenu des multiples paramètres qui entrent dans leur calcul ? Ceci est la position des classiques libéraux depuis Adam Smith, c’est celle des économistes autrichiens.

Lire la suite...
Il ne faut pas désespérer Billancourt…ni la CGT PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 16 Mai 2017 00:00

Le « troisième tour social » s’annonce-t-il déjà ?

 

Les ouvriers de l’usine GS&M de La Souterraine, dans la Creuse, n’ont pas d’état d’âme. Renouant avec la grande tradition des Luddites anglais et des Canuts lyonnais, ils cassent les machines. Ils piègent l’usine avec les explosifs appropriés et ne veulent admettre aucun compromis : ils refusent la fermeture de l’exploitation, que Renault et Peugeot, dont ils sont les sous-traitants, pourraient éviter en passant des commandes plus substantielles.

Il n’y a pas de repreneur pour l’instant (le comité d’accueil n’est pas très chaleureux), mais politique oblige : l’Etat (actionnaire des constructeurs automobiles) et la région Nouvelle Aquitaine mettront la main à la poche. Peut-être pour racheter des machines neuves : l’innovation est au pouvoir.

Peut-on en déduire qu’il y aura après les législatives, et surtout dès que les ordonnances sur le Code du travail seront en préparation, un « troisième tour social » ? C’est dans la tradition de la démocratie populaire française, qui institue un pouvoir de la rue supérieur au pouvoir des urnes. Le cas de GS&M n’est pas isolé : il y a Whirpool, fameuse bataille électorale, il y a plus lourd encore avec Tati (et le groupe Agora Distribution). On va pouvoir mesurer la détermination du gouvernement de soutenir un programme de réformes qui contesterait la puissance syndicale sur le marché du travail. Emmanuel Macron a promis de nous épargner une « guerre civile » et de nous assurer la sécurité. Peut-il mettre fin à la lutte des classes et aux scandaleux privilèges et passe-droits des leaders syndicaux ?

 
More Articles :

» Macron : Empathique et Emphatique

Empathique : il s’est adressé à de nombreuses catégories de Français en comprenant leur inquiétude, leurs besoins, en les remerciant et les encourageant à faire un effort salutaire pour tous. Emphatique : il a grossi démesurément les...

» Du commerce international au libre-échange mondial

La « guerre commerciale » fait craindre un recul du libre échange mondial. C’est ce que l’on pense en général après les initiatives de Donald Trump et les réactions des partenaires commerciaux des Etats Unis.  

» Etat Providence et culture

Comment la culture française a été détruite par le marxisme

» La liberté d’entreprendre est menacée

Le rapport Senard-Nautat sur la Responsabilité Sociale et Environnementale

» Laurent Wauquiez : le meilleur et le pire

Emission politique sur France 2 ce jeudi : Laurent Wauquiez a été le meilleur et le pire. Le meilleur, c’est l’homme politique, expert en dialectique, capable de déjouer les attaques les plus sournoises, de convaincre les téléspectateurs,...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...