Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

D’Aristote à René Girard, ils ont abordé les thèmes de l’éternel humain : la nature de l’homme, son destin, sa conscience, la liberté, le pouvoir, la religion, la vie, la vérité, etc. Dans une société où le paraître l’emporte largement sur l’être, se rapprocher des philosophes nous aide à retrouver ce qui importe à long terme, ce qui est le fond de notre humanité et ce qui donne valeur à notre liberté.

64 pages, 30 portraits, 5€

Bulletin de commande

 

Portait

Science économique, science du comportement 

Ludwig von Mises appartient à « l’école autrichienne d’économie » fondée par Carl Menger, dont il reprend les deux idées majeures : l’individualisme méthodologique (on ne peut comprendre l’économie qu’à partir des décisions prises par les individus), la subjectivité de la valeur (la valeur attribuée à un bien ou service varie avec chaque individu et chaque contexte).

Allant plus loin que son maître de Vienne, Mises fait de la science économique une branche de la « praxéologie », science de « l’agir humain » : comment les hommes se comportent-ils dans les choix qu’ils ont à faire dans la vie ? Obéissent-ils à une logique immuable et quantifiable (position des purs rationalistes et des inventeurs néo-classiques de l’homo oeconomicus) ? Sont-ils conditionnés par l’histoire (position des historicistes allemands qui entretiennent une violente querelle avec les économistes autrichiens) ? Ou sont-ils simplement guidés par ce qu’ils pensent être leur intérêt, compte tenu des multiples paramètres qui entrent dans leur calcul ? Ceci est la position des classiques libéraux depuis Adam Smith, c’est celle des économistes autrichiens.

Lire la suite...
Revue des livres

Retour à la racine > Année 2015

Anti-Piketty Vive le capital au XXIème siècle !
PDF Imprimer
Couverture du livre Anti-Piketty Vive le capital au XXIème siècle !
Catégorie: Année 2015
Editeur: Editions Libréchange
Année: 2015
Visites: 3137
Avis des utilisateurs:  / 0
MauvaisExcellent 
Commentaire
Ecrit par Administrator

Énorme succès commercial aux États-Unis et en France, l’ouvrage de Thomas Piketty « Le capital au XXIe siècle » est devenu la nouvelle bible de la gauche et d’une partie de la
droite. Se défendant d’être une oeuvre marxiste, le livre n’en constitue pas moins une somme ultra-égalitariste dont les recommandations mèneraient sans nul doute à une catastrophe
économique et sociale.
Le livre assène des chiffres et des graphiques pour parvenir à ses conclusions qui sont toutes idéologiques. Mais ses données, si nombreuses soient elles, sont souvent tronquées
pour parfaire le raisonnement et les inexactitudes scientifiques émaillent le propos. Il est difficile de prendre sa théorie au sérieux, tant les raisonnements et les hypothèses sont souvent douteux, et qu’elle n’est en réalité même pas vérifiée statistiquement. Il est urgent de démontrer comment et pourquoi « Le capital au XXIe siècle » est moins une oeuvre  scientifique que politique.
Notre ouvrage regroupe les critiques d’une vingtaine de spécialistes, économistes, historiens et fiscalistes, pour fournir les preuves scientifiques des tromperies de Thomas Piketty.
Ces chercheurs de nombreux pays (dont un ancien conseiller économique du président des Etats-Unis) se sont penchés sur les notions d’inégalités, de croissance, de richesses, et
de capital… traitées par Piketty dans son livre, en apportant de nouvelles approches complètement différentes : non, les inégalités n’ont pas explosé, elles se sont même réduites à
de nombreux égards, les riches ne sont pas des rentiers mais des créateurs d’entreprises qui prennent des risques et créent des millions d’emplois, le patrimoine ne peut pas indéfiniment se développer plus vite que la croissance économique et une taxation excessive ne résout pas les problèmes mais les aggrave…
Basé sur des arguments factuels et chiffrés, mais écrit dans un style tout public, Anti-Piketty est en quelque sorte le livre noir de la grande mystification économique du XXIème siècle.

Date d'insertion: Mardi, 09 Juin 2015 23:28

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...