Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

Le fondateur de l’école autrichienne

Carl Menger est souvent associé à Stanley Jevons et Léon Walras comme l’un des piliers de la « révolution marginaliste » qui a fait rupture avec le classicisme anglais de Ricardo et Mill. Il est vrai qu’il cherche, comme ses contemporains, à rendre compte de la rationalité des choix individuels.

Lire la suite...
Ethique et économie PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 01 Septembre 1993 14:21
XVIème UNIVERSITE D'ETE
de la
NOUVELLE ECONOMIE
30 Août- 4 Septembre 1993
Aix-en-Provence
ETHIQUE ET ECONOMIE

Peut-on gagner de l'argent sans perdre son âme ?
L'économie a-t-elle pour seule référence l'efficacité ?
De nombreux économistes en doute aujourd'hui, parce qu'ils ont mis en évidence le rôle de l'environnement institutionnel dans les comportements individuels. Or, les règles sociales, constitutionnelles, les pratiques politiques, monétaires et budgétaires n'apparaissent ni ne se développent au hasard : elles impliquent une vision de l'homme et de la vie en société, et la prise en compte de valeurs spirituelles, morales et intellectuelles.
Nombreux sont ceux qui ont vu dans l'effondrement du socialisme le résultat d'une erreur fondamentale sur la nature et les aspirations des hommes : c'est l'éthique qui a abattu le mur de Berlin, au même titre et davantage que les pénuries, l'échec économique.
Pour autant, la solution alternative, le marché et le libéralisme, aurait-elle une dimension éthique supérieure ? Les uns en doutent et dénoncent un capitalisme "sauvage" qui ignorerait les aspirations individuelles et les solidarités collectives.
Les autres pensent que c'est sa supériorité éthique qui fait le succès de l'économie de marché. Nous avons déjà parlé à Aix de l'"humanisme marchand", et de la "justice sociale". Mais, au moment où tant de peuples se trouvent au seuil du marché, ne faut-il pas remettre à l'étude ces liens si subtils, voire mystérieux, qui relient éthique et économie ?
Des économistes certes, mais aussi des philosophes, des pasteurs, des juristes et des entrepreneurs, s'y emploieront tout au long de cette semaine.

PROGRAMME DES JOURNEES
 

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...