Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

D’Aristote à René Girard, ils ont abordé les thèmes de l’éternel humain : la nature de l’homme, son destin, sa conscience, la liberté, le pouvoir, la religion, la vie, la vérité, etc. Dans une société où le paraître l’emporte largement sur l’être, se rapprocher des philosophes nous aide à retrouver ce qui importe à long terme, ce qui est le fond de notre humanité et ce qui donne valeur à notre liberté.

64 pages, 30 portraits, 5€

Bulletin de commande

 

Portait

La propriété c’est le vol

« Il ne se dit pas en un siècle une formule aussi éblouissante. Je la tiens pour un trésor plus grand que toute la fortune des Rothschild ».

Lire la suite...
liberté | responsabilité, Developpement Omnis Coloris

L'Abécédaire...

Il y a 333 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
IMPERIALISME

Au sens large, l’impérialisme désigne une volonté de domination d’un pays sur un autre, voire même sur tous les autres : l’impérialisme devient alors hégémonie. Au sens économique, l’impérialisme est évoqué quand un pays impose ses intérêts au détriment des autres dans les relations commerciales et financières internationales. L’impérialisme serait ainsi contraire aux principes du libre échange où chacun doit trouver un intérêt et contracter volontairement.

COMMENTAIRE L’impérialisme est-il un mythe ou une réalité économique ? Le mot est issu du vocabulaire marxiste, il désigne le "stade suprême du capitalisme" pour Lénine. Les marxistes considèrent, en effet, que le capitalisme, condamné à disparaître, va exploiter de façon systématique les pays moins développés pour obtenir un "sursis" et pour survivre.

Cette thèse est en quelque sorte la suite de celle de l'exploitation ; dans un premier temps, les marxistes ont considéré que dans un système capitaliste, les travailleurs étant exploités, connaissaient une paupérisation absolue, c'est-à-dire s'appauvrissaient sans cesse. Le démenti de cette thèse par la réalité les amène à parler de paupérisation relative, ce qui signifie que c'est seulement par rapport aux autres classes que la situation des ouvriers se dégrade ; leur revenu absolu augmente, mais la part des revenus allant aux ouvriers diminue. Ici encore, l'évolution évidente de nos économies montre le caractère totalement inexact de cette thèse ; la hausse du pouvoir d'achat est visible et indiscutable; la part des revenus allant aux salariés ne cesse d'augmenter. Les marxistes tournent alors la difficulté avec la thèse de l'impérialisme . Il est vrai, reconnaissent-ils, qu'il peut y avoir une amélioration de la situation de la classe ouvrière ; mais cela ne se fait qu'au détriment des pays du tiers monde; c'est parce que les pays capitalistes exploitent les pays pauvres que le niveau de vie s'améliore pour les ouvriers; en quelque sorte, le capitalisme survit en exportant ses propres contradictions. Ceux qui soutiennent cette thèse invoquent une confirmation empirique avec la notion de dégradation des termes de l'échange : les pays capitalistes feraient payer de plus en plus cher leurs produits au tiers monde, tandis que ceux-ci nous vendraient des produits à des prix de plus en plus faibles. Cet argument est totalement insoutenable ; une analyse des prix en longue période montre que, s'il y a dégradation des termes de l'échange, elle se fait plutôt au détriment des pays "capitalistes".

Une version plus récente de l’impérialisme vise la responsabilité des Etats-Unis dans la culture occidentale. Par exemple la France serait soumise aux Mac Do, aux séries télévisées de qualité inférieure, au bœuf aux hormones, etc. On remarquera que rien n’oblige les français d’adopter le mode de vie américain. Si les produits traditionnels français sont boudés sur notre marché tandis que les produits « américains » ont la faveur des consommateurs, cela regarde ces consommateurs français et seulement eux. On remarquera de plus que la mondialisation rend difficile le repérage d’un produit « américain » ou « français » (les vins de Bordeaux dont les propriétaires-récoltants sont japonais sont-ils « traditionnellement » français ? ) Enfin les Américains sont eux-mêmes très amateurs de nos produits traditionnels (quand nous savons les leur vendre).

Glossary 2.7 uses technologies including PHP and SQL

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres