Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

La crise est inéluctable

A la différence d’Adam Smith et Turgot qui pensaient que l’activité économique apporte le progrès en permanence, grâce à des adaptations permanentes voulues par le marché, Malthus estime que la crise est inéluctable dans un pays industrialisé.

Lire la suite...
liberté | responsabilité, Developpement Omnis Coloris
La fronde patronale ira-t-elle plus loin ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Mercredi, 17 Octobre 2012 01:00

Défendre la libre entreprise c’est bien, promouvoir le libéralisme c’est mieux

Les « chefs d’entreprises » se sont donc mobilisés contre certaines dispositions prévues dans le budget 2013, en particulier contre la taxation des plus values nées de la cession d’entreprises. Le Figeco (jeudi 11) titre « une fronde patronale unique contre le budget ».

Le front unique est d’autant plus remarquable qu’il rassemble des entrepreneurs créateurs de leurs propres entreprises, et des « managers » dont la mission est de gérer des entreprises qu’ils n’ont pas souvent créées. Ceux-ci sont en général moins pugnaces que ceux-là.

Le gouvernement a eu l’habileté de désamorcer une partie des mécontentements en édulcorant les dispositions concernant les cessions : elles ne concerneraient que les cessions réalisées par des actionnaires ou gérants très minoritaires (moins de 10% du capital), et parmi ces minoritaires, nombreux seraient exonérés sous condition de ressources. Mais le Parlement ne s’est pas encore prononcé sur ce que l’aile gauche appelle une « reculade ».

Parce qu’ils se défendent à juste titre de toute appartenance ou ingérence partisane, les patrons ne veulent pas aller au-delà d’une démarche professionnelle et économique, qui prend peut-être aux yeux de certains une allure corporatiste. Peut-on souhaiter les voir aller plus loin, et se référer à l’intérêt général aussi bien qu’à leurs légitimes intérêts personnels ? Ils devraient alors rejoindre les rangs des militants de la société civile qui, au delà de la fiscalité et de la compétitivité, veulent attaquer à leur source les errements actuels : l’hypertrophie de l’Etat, de ses finances et de ses réglementations. Ils devraient rejoindre la croisade libérale, ce qu’ils n’ont plus fait depuis la publication du Programme Commun de la Gauche…en 1973.

 
More Articles :

» Donner sa vie

Il a donné sa vie. Héros et Martyr. C’est un acte, héroïque. C’est un message, moral.Il a donné sa vie pour sauver celle d’un autre. Comme le Père Maximilien Kolbe qui à Auschwitz s’est offert de mourir à la place d’un père de...

» La liberté d’entreprendre est menacée

Le rapport Senard-Nautat sur la Responsabilité Sociale et Environnementale

» Retour de l’ordre moral

C’est la dernière idée force de la pensée unique : les histoires autour des agressions sexuelles sont signes d’un retour de l’ordre moral. L’idée envahit les médias, elle a pris une dimension nouvelle avec l’affaire Menuel...

» François Fillon : suicide ou assassinat ?

Sur BFM TV lundi soir la question était « Qui a tué François Fillon ? ». Il y a été fortement suggéré que si François Fillon a perdu les élections il n’a qu’à s’en prendre à lui-même. Mais à la vérité il n’a jamais été...

» Immigration : droit, liberté et culture

Je me fais un devoir de parler de l’immigration, je suis pourtant bien mal placé pour ce faire.Comment garder le silence sur ce sujet qui a opposé la semaine dernière, d’un côté, le Président de la République et la majorité des...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres