Commandez

Jacques Garello l www.libres.org

Lettre ouverte aux retraités actuels et futurs, cet opuscule est un véritable condensé de tout ce que Jacques Garello a écrit sur le sujet. A lire absolument si vous vous interrogez sur le futur du système des retraites par répartition.

130 pages, 12€

Bulletin de commande

Portait

L’omniscience de Karl Marx

Le succès de Karl Marx tient sans doute au fait qu’il donne une réponse complète (fût-elle fallacieuse) à tous les mystères de la vie des hommes en société. Il parcourt – superficiellement - toute la connaissance scientifique de son époque.

Lire la suite...
liberté | responsabilité, Developpement Omnis Coloris
La COP 21 va retrouver sa maîtresse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mercredi, 17 Février 2016 00:00

Laurent Fabius a eu la délicatesse d’offrir spontanément sa démission

 

 

Selon toute vraisemblance, voici Ségolène Royal à la présidence de la COP 21, qui devrait se dénommer désormais COP 22, puisque elle sera tenue à Marrakech pour sa 22ème version. Sa nomination ne fait guère de doute. Quand elle a été renouvelée à la tête du ministère de l’Ecologie, elle a hérité de la mission de veiller aux « Conventions internationales relatives au climat ». Son acharnement sera donc récompensé, puisque depuis le départ de Laurent Fabius pour le Conseil Constitutionnel, elle ne cessait de protester contre le cumul des fonctions, qu’elle estimait à juste titre inconstitutionnel. D’ailleurs, si Laurent Fabius s’était promené à nos frais dans toutes les capitales du monde et avait invité à nos frais quelque 150 chefs d’Etat, la véritable organisatrice de la Conférence de Paris n’était-elle pas Madame Royal ?

C’est certainement ce qui a conduit Laurent Fabius, dans un élan de confraternité socialiste et de fidélité constitutionnelle, à se retirer de la position de Président de la COP 21 à laquelle l’avait nommé par distraction notre Président Hollande : « A mon sens il n’existe pas d’incompatibilité avec la présidence de la dernière phase de la COP 21. Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de présidence de la COP ». Certains commentateurs, sans doute de mauvaise foi, ont titré « Fabius jette l’éponge », comme s’il y avait eu une bagarre de chiffoniers…

Oui, la COP 21, même la COP 22, est une grande chose.

 
More Articles :

» Pourquoi les Verts ?

C’est la question d’actualité politicienne. Les réponses ne manquent pas, mais je crois qu’il est opportun, à l’occasion de ce remaniement ministériel, d‘aller un peu plus loin et de s’interroger sur l’importance que ces braves...

» La COP 21 va retrouver sa maîtresse

Laurent Fabius a eu la délicatesse d’offrir spontanément sa démission

» Mais où est passée la COP 21 ?

«Le choc » a fait silence  autour du sommet historique : qui s’en désole ?

» La situation de l’économie française s’améliore

La notation de Standard & Poor's et la nomination de Ségolène Royal rassurent

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres