Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

Si le libéralisme n’est pas assez attractif dans notre pays, c’est qu’il n’est pas connu. Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé.
Ce livret rétablit la vérité : non le libéralisme n’est pas la loi du plus fort, non la propriété n’est pas le vol, non l’intérêt personnel n’est pas l’égoïsme, non l’inégalité n’est pas l’injustice, etc. Au contraire, le libéralisme a une dimension éthique : c’est une doctrine de la dignité de la personne humaine et de l’harmonie sociale.

36 pages, 5€

Bulletin de commande

Portait

Pourquoi la croissance de l’Etat ?

Au début du 20ème siècle, Adolph Wagner avait formulé une « loi économique » : les dépenses publiques occupent une proportion croissante du produit national. Une nation plus civilisée appelle un Etat plus dispendieux.

Lire la suite...
Qu'est-ce que l'économie ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 25 Janvier 2013 00:00

  • Mars 29, 2013

    Connaissance de l’économie : conclusion

    L’illettrisme économique des Français est un handicap qui nous coûte cher : cher en chômage et en compétitivité, cher en dépenses et en dettes publiques, cher en paix sociale, cher en espoirs de promotion et d’épanouissement personnel. J’ai donc entrepris, comme l’ont fait d’autres avant moi, de poursuivre la croisade contre cet illettrisme. Et depuis deux mois (24 janvier… Suite...
    Jacques Garello
  • Mars 22, 2013

    La mondialisation

    Je me suis efforcé jusqu’à présent de présenter tout ce qui sépare l’économie naturelle, avec ses lois conformes à la nature des hommes et de leurs relations, et l’économie artificielle que la politique nous fait subir. Mais pourquoi tant de rejet de l’économie naturelle ? J’ai évoqué précédemment trois prétextes du dirigisme économique : la « justice sociale », l’élimination… Suite...
    Jacques Garello
  • Mars 15, 2013

    Les choix du futur

    Je me suis efforcé jusqu’à présent de présenter tout ce qui sépare l’économie naturelle, avec ses lois conformes à la nature des hommes et de leurs relations, et l’économie artificielle que la politique nous fait subir. Mais pourquoi tant de rejet de l’économie naturelle ? J’ai évoqué précédemment deux prétextes du dirigisme économique : la « justice sociale » et l’élimination… Suite...
    Jacques Garello
  • Mars 08, 2013

    L’élimination des crises

    Je me suis efforcé jusqu’à présent de présenter tout ce qui sépare l’économie naturelle, avec ses lois conformes à la nature des hommes et de leurs relations, et l’économie artificielle que la politique nous fait subir. La semaine dernière j’ai réfuté l’alibi préféré de ceux qui refusent l’économie naturelle : la fameuse « justice sociale ». Voici un deuxième alibi, qui a… Suite...
    Jacques Garello
  • Mars 01, 2013

    Le grand alibi de l’économie artificielle : la justice sociale

    Je me suis efforcé jusqu’à présent de présenter tout ce qui sépare l’économie naturelle, avec ses lois conformes à la nature des hommes et de leurs relations, et l’économie artificielle que la politique nous fait subir. Je vous propose maintenant de réfléchir à cette question : pourquoi l’économie artificielle a-t-elle séduit les esprits et envahi à ce point la société… Suite...
    Jacques Garello
  • Février 22, 2013

    Le jeu à somme nulle

    Je vous ai présenté « l’économie naturelle », dont les principes correspondent bien à la nature des choses, mais surtout à la nature des hommes. Par contraste, l’économie que nous vivons aujourd’hui est largement artificielle, parce qu’elle est dominée par la politique, qui substitue la contrainte à l’échange. J’insiste maintenant sur un point important : l’économie est un jeu… Suite...
    Jacques Garello
  • Février 15, 2013

    Les artifices de l’économie contemporaine

    L’usager ou l’administré est sans défense A l’heure actuelle, on peut relever trois types de déviations de l’économie :  1° Les choix individuels deviennent de moins en moins importants au fur et à mesure que se développent les choix collectifs. Effectués par les responsables politiques, ils amènent à confier aux administrations publiques des missions sans cesse plus… Suite...
    Jacques Garello
  • Février 08, 2013

    Dix principes de l’économie naturelle

    Aidons-nous mutuellement La charge des malheurs en sera plus légère A nous deux Nous possédons le bien à chacun nécessaire J’ai des jambes et vous des yeux Moi, je vais vous porter ; vous vous serez mon guide Ainsi, sans que jamais notre amitié décide Qui de nous deux remplit le plus utile emploi Je marcherai pour vous, vous y verrez pour moi. 1. Il est naturel pour chacun… Suite...
    Jacques Garello
  • Février 01, 2013

    L’économie déboussolée. Dérive vers l’Economie artificielle

      La boussole de l’économie est devenue folle. C’est un fait. Pourquoi ?  C’est un fait. La boussole devrait indiquer des besoins mieux satisfaits pour le plus grand nombre, mais aussi la possibilité pour chacun de développer ses talents, de réaliser ses aspirations, d’améliorer et de montrer son savoir-faire. Le nord de la boussole économique, c’est naturellement la personne… Suite...
    Jacques Garello

 

Flashes du jour

Macron guérit des écrouelles

Emmanuel Macron en visite à la Faculté de Droit de Lille

 

Lire la suite...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1318 du 18 avril 2017


Editorial : 23 avril : fête de la Miséricorde

Conjoncture : Diminuer les charges sociales

Actualité  : Turquie : la dictature est en place - Trump contre Kim Jong-Un

Spécial présidentielles  : Pourquoi nous, économistes, soutenons Fillon - Fillon - Macron : comparaisons

Lu pour vous  : Sur le site libres.org : veille de campagne

Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...